Browsing Category

Accueil

Accueil Food Recettes salées

Une purée toute douce au panais et miel

15 février 2018

Profiter de cette semaine de vacances (qui n’en est vraiment pas une finalement #mercilesdentsdemia) pour prendre le temps de cuisiner de bons légumes de saison.

Voilà longtemps que j’avais envie de panais, vous savez cette espèce de carotte blanche ? Oui, je dis carotte parce qu’on peut le cuisiner un peu de la même façon, à l’exception qu’il a un goût plus relevé mais toujours très doux et sucré.

Comme d’habitude, simplicité et rapidité ! Le tout avec un minimum d’ingrédients.

1 oignon jaune
4 panais moyens
1 cc d’huile d’olive

Eau
Sel et poivre 
1 lichette de miel 

1/ Râper et couper en cubes les panais
2/ Eplucher et couper l’oignon puis le faire revenir dans une poêle à l’huile d’olive.
3/ Ajouter le panais et remplir la poêle d’eau
4/ Saler et poivrer
5/ Ajouter de l’eau si besoin jusqu’à parfaite cuisson du panais (il doit être fondant et l’eau évaporée)
6/ Mixer le tout
7/ Ajouter un filet de miel et bon appétit !

panais01

 

Accueil Bébé Perle

Mes indispensables nouveau né

17 janvier 2018

Pendant ma grossesse, j’étais très friande des articles de mamans blogueuses qui parlaient de leurs indispensables bébé. Cela m’a énormément aidé à choisir et préparer la venue de ma petite patate ! Du coup, à l’approche des 3 mois de Mia, j’en profite pour vous partager ce qui a été indispensable pour nous pendant toute cette période vraiment pas évidente et chargée en nouvelle organisation et habitudes.

1/Les sucettes MAM

Mia est née à terme et avait un fort besoin de succion. La mise en place de l’allaitement n’étant pas forcément très simple, les tétines MAM nous ont beaucoup aidé. J’avais pas mal d’appréhension sur la tétine et j’avais très peur qu’elle s’habitue au plastique (et prenne mal le sein) mais j’avais bien fait d’en glisser une (au cas où) dans mon trousseau de la maternité !
Pourquoi les tétines MAM ? Parce qu’elles ont une forme anatomique qui respectent la mâchoire de bébé, parce qu’elles sont conçues dans un latex naturel et une démarche écoresponsable mais aussi pour sa petite boite de stérilisation facile et rapide à utiliser !
La  0-2 mois à tout de suite été adoptée par Mia, au point qu’elle refusait les autres sucettes (notamment celle offerte à son papa de chez Luc et Lea).

2/Poussette YoYo de Babyzen

A l’époque, on avait une toute petite citadine, il nous fallait donc une poussette compacte… très compacte puisque notre coffre pouvait contenir uniquement 2 valises cabines. C’est ainsi que j’ai découvert l’existence de la Yoyo, surtout connue car étant la seule poussette acceptée en bagage cabine. Et parmi ses nombreux avantages, son petit poids : seulement 6 kilos, donc très facile à soulever dans les escaliers (sans parler de son système de pliage et dépliage ultra rapide). Elle est parfaite pour la ville, adaptée aux petits trottoirs lyonnais !
Sans aucun doute le meilleur achat qu’on ait fait !

3/ Lingettes Waterwipes

On ne va pas se mentir, coton + liniment en balade ou quand il y a des bonnes couches surprises à gérer c’est rapidement la galère. J’avais parlé à l’époque des lingettes Naty qui ont une bonne compo, mais c’était avant de tomber par hasard (chez ma sage femme) sur les Waterwipes.
Le concept : 99,9% d’eau + de l’extrait de pépin de pamplemousse !
Depuis je les achète en grosse quantité sur Amazon (je le fais d’ailleurs avec tous les produits d’hygiène de Mia, ça permet de faire du stock et des économies !)

4/ My Hummy

Nous n’avons jamais eu de gros soucis pour endormir Mia (on a eu de la chance) mais en prévision des nuits difficiles, on nous a offert le fameux My Hummy. Et le concept est  vraiment pas mal !
Il s’agit d’un petit boitier caché dans une peluche qui retranscrit une dizaine de bruits blancs. Perso on ne se sert que du bruit des vagues au moment du couché. En effet, on a très vite mis en place une sorte de rituel afin que Mia comprenne que c’est la nuit et très honnêtement c’est vraiment l’idéal pour l’apaiser (surtout après la période pas simple du soir avec les pleurs de décharges) !
Généralement on la met au lit après le dernier repas. On lui fait un bisou et c’est parti pour la nuit !!
La peluche se coupe toute seule au bout d’une heure, donc pas besoin d’aller gérer derrière.

5/ Creme pour le change au calendula – Weleda

Du côté soin, j’aimerai vous reparler de la gamme Weleda au calendula (non non cet article n’est pas sponso ahah). J’avais choisi la gamme Weleda au calendula pendant ma grossesse et je suis très très contente d’avoir fait ce choix ! Au final j’adore le parfum du calendula sur sa peau de bébé (je pourrai la renifler non stop, oui oui je suis tarée et j’assume).
Ces soins ont d’ailleurs été d’une grande aide quand Mia nous a fait un peu d’acné du nourrisson. Après chaque bain, elle retrouvait sa peau lisse et douce !
Du côté du change, la crème est vraiment épatante ! Mia n’a jamais eu d’érythèmes fessiers et chaque fois qu’elle commençait a avoir des rougeurs, on mettait une couche épaisse de crème. L’efficacité est telle qu’à la couche suivante, elle a généralement plus rien du tout ! Magique !

6 /Couches Lillydoo

J’en profite pour faire un rapide point couche. Je ne vais pas encore m’étendre sur le sujet, tout est très bien expliqué sur le site de la marque ! Juste un retour 3 mois après utilisation : j’en suis vraiment super contente ! Les seuls accidents qu’on a pu avoir étaient parce qu’on ignorait que notre petit rôti avait pris suffisamment de poids pour passer à la taille au dessus (apprentis parents en carton). Bref, elles sont douces et canons, aucun soucis d’érythèmes, elles tiennent toute la nuit malgré des méga pipi de l’espace et surtout quel bonheur de pouvoir tout gérer de son ordinateur ( livraisons impec et fixes : jamais de retard !)

7/ Cocoonababy de Red Castle

On finit par un autre super achat méga indispensable : le Cocoonababy de Red Castle. Mia l’a adopté dès la sortie de la mater, elle y dormait comme un bébé (c’est le cas de le dire) toute la journée au point qu’on le trimbalait partout avec nous ! Mia commence désormais à être un peu grande c’est donc un investissement à court terme (3 mois, 4 mois si vous avez un petit bébé) La position de bébé, les jambes légèrement relevées, a beaucoup aidé Mia quand elle avait ses coliques (de ses 3 semaines à 2 mois environ).
Un must have !

Accueil Bébé Perle Lifestyles

La Boîte à papa – Idée cadeau naissance

2 novembre 2017

Notre petite princesse étant née, je peux enfin vous parler de la petite surprise concocter quelques temps avant l’arrivée de Mia pour mon amoureux.

Je ne sais pas si vous connaissez le concept de la boîte à papa ? C’est un petit cadeau que l’on peut offrir au papa soit le jour J pendant le travail (et ainsi lui fournir un kit de survie pour les prochaines heures à venir) soit avant ou après la naissance afin de le remercier pour son soutient et sa patience pendant ces longs mois d’attente, rythmés par les rdv chez la gygy ou la Sage Femme ou encore les crises de nerfs dues aux hormones.

Bref, il n’y a pas de modèle type, la boîte à papa doit vous correspondre et surtout correspondre aux goûts de votre amoureux. Cela peut donc réunir pleins de choses, même hors sujet, le but étant de faire plaisir à votre homme, l’émouvoir, le faire rire, bref partagé un petit moment à deux avant l’arrivée du bébé.

Personnellement, j’ai souhaité offrir la mienne le jour J parce que… je l’ai souvent fait attendre mon pauvre chéri, entre les rdv, les urgences maternité et autre… il en a passé des nombreuses heures sur son smartphone à attendre à mes côtés. Et puis, vu qu’apparemment le travail est assez long quand il s’agit d’un premier enfant, je me suis dis que ce n’était pas une mauvaise idée de lui préparer de quoi bien passer le temps.

J’ai vu d’autres exemples très bien et très inspirant de boîtes à papa offertes avant ou après la naissance, avec des cadeaux davantage tournés « couple » (petits jeux coquins… Bons romantiques…) Bon, perso j’ai préféré la jouer soft (même si ce jour là, tout le monde a droit de regard sur ton intimité et que du coup la honte, et la pudeur est bien loin !)

Trêve de bavardage, voici le contenu de ma petite boîte à papa qui était du coup : un totebag à papa.

BAP01log

BAP02

BAP03

BAP04

BAP05

BAP06

BAP07

BAP08

BAP09

BAP10log

Totebag Hindbag – Définition Papa
Sucette Luc et Léa – J’aime mon papa (choisir modèle nouveau-né)
Bracelet Fathom – Modèle Antilla (symbolise le lien <3)
Bonbons Haribo et chocolats M&M’s
Paquet de mouchoirs (pour les larmes de bonheur)
Doliprane et vitamines (pour les nuits blanches à venir)
Jeune papa – Le guide décapant des parents imparfaits
Tous les papas – Bisinski/Sanders (pour créer des moments de complicité)
365 casse-têtes pour têtes bien faites
Carte – Liste des petits bonheurs (pour lister vos futures petits bonheur à trois)

Accueil Lifestyles

Home Sweet Home – Salle de bain / Avant

24 octobre 2017

On poursuit la visite avec cette fois-ci, les travaux de la salle de bain qui était à la base : la cuisine.

Voilà la cuisine, telle qu’elle était à la vente de l’appartement, donc utilisée ainsi. Nous avons laissé l’ancien proprio récupérer son électroménager, c’était toujours de ça de moins à retirer. Sur les murs, il s’agissait d’un espèce d’enduit taloché et comme dans les autres pièces de l’appartement, le vitrage est simple.
A la base cette pièce était coupée en deux (entre les deux fenêtres), la pièce du fond étant une buanderie. L’idée était de découper à nouveau la pièce de la même façon avant la transformation, car la pièce aurait été beaucoup trop grande pour uniquement une salle de bain et cela aurait été dommage de ne pas maximiser l’espace (pratique pour cacher lave-linge et cie !).

SDB01

Sous le carrelage, nous retrouvons sans surprise le carrelage d’origine, présent dans presque tout l’appartement (et non, on savait bien qu’on aurait pas du parquet et des tomettes hein). La carrelage s’enlève plutôt bien, contrairement à celui de la salle de bain / futur bureau et contrairement aussi à l’enduit taloché. D’ailleurs quelle misère !! Il faut gratter encore et encore pour en venir à bout, laissant des trous énormes dans les murs et donc, nous obligeant à enduire (au moins grossièrement vu que la pièce sera presque entièrement carrelée) afin d’avoir un support le plus propre et sain possible.
La bonne surprise, c’est qu’on se rend rapidement compte que la pièce (du moins la partie salle de bain) est encore plus grande que ce qu’on avait imaginé, assez grande pour y inclure une baignoire, alors qu’on avait juste programmé une grande douche italienne.
La création de la baignoire nous oblige ainsi à créer une estrade (avec des tasseaux, de la laine de roche pour isoler et éviter l’effet caisse de raisonance et de l’aglo marin – pièce d’eau oblige !), afin de pouvoir faire circuler les évacuations. Mais, ce n’est pas si contraignant, on aime bien l’idée que la baignoire soit un peu « enterrée » dans le sol et donc moins haute… Et c’est un plus pour un appartement familial. On décide de poursuivre l’estrade dans la buanderie, pour éviter le côté « une marche d’un côté, une marche de l’autre).
A l’époque on avait pas de projet bébé à court terme et bien, autant dire qu’on est désormais bien content de l’avoir ajouté cette baignoire !

sdb02

Une fois l’estrade montée du côté de la buanderie, nous pouvons créer la cloison qui sépare l’espace salle de bain de l’espace buanderie, comme c’était le cas à la livraison de l’appartement dans les années 70.
Les évacuations et arrivées d’eaux prennent place dans l’estrade côté salle de bain. Nous avons la chance d’avoir une colonne technique collée entre la salle de bain et les toilettes, ce qui nous permet d’intégrer directement dans le mur les arrivées d’eau de la colonne de douche. Pour les autres tuyaux sur le côté, cela n’est pas un problème, nous avions prévu de créer un petit rebord pour poser nos produits de bain, chose qui nous avait vraiment manqué dans notre premier appartement.

SDB03

On double la douche avec du placo hydro, histoire de prendre aucun risque qu’on recouvre d’un enduit hydro (une sorte de pâte bleue piscine, qui se transforme en liner géant et qui imperméabilise bien l’ensemble). Le rebord est créé avec une légère pente, afin d’éviter l’eau stagnante. S’en suit l’étape carrelage qui vient enfin concrétiser et valider ce qu’on avait imaginé.

SDB04

Entre temps les fenêtres sont remplacées par du double vitrage. Puis le carrelage se finalise enfin avec les joints.
Bref, on a transformé une cuisine, en salle de bain !

SDB05

Carrelage modèle Times : Leroy Merlin (hexagones effet carreaux de ciment et anthracite et rectangles « ficelle »)
Baignoire & receveur : Leroy Merlin 
Robinetterie : Grohe 

Accueil Food Recettes sucrées

3 ingrédients pour une crème au chocolat légère & gourmande !

23 octobre 2017

Oui oui, ce ne sont pas les hormones qui me rendent folle ! Je vous propose bel et bien un petit plaisir chocolaté, ultra facile et rapide à préparer avec en plus, des ingrédients à porter de main. Le tout pour un rapport calorique très bas (ici, seulement 150 calories environ pour les 2 crèmes !)

1/4 Litre de lait d’Amande (j’utilise le non sucré de chez Alpro, très bon et très faible en calories)
1 c. à soupe de Maïzena 
1 c. à soupe de cacao (ici le cacao pour enfant de mon homme, mais pour une version encore plus allégée et sans sucre, à remplacer par du Van Houten)

Option : 1 c. à café de crème de fraiche légère ou coco (miam) pour une version plus crémeuse et moins flamby à la sortie du frigo

1/ Mettre tous les ingrédients dans un shaker (lait, Maïzena et cacao) et bien secouer pour mélanger.
2/ Dans une casserole, porter à ébullition tout en remuant.
3/ Une fois la préparation épaissie, enlever du feu et ajouter en option la crème fraiche ou crème de coco)
4/ Servir dans les ramequins et laisser reposer au frais 1 à 2H selon la consistance souhaitée (2H = flamby)
5/ Pour les gourmands préssés, peut aussi se savourer encore tout chaud, miam !

cremechoco01

cremechoco02

Accueil Bébé Perle Lifestyles

DIY – Une applique murale Nuage

11 octobre 2017

Je cherchais une jolie applique pour la chambre de bébé Perle, quelque chose qui soit doux et enfantin et surtout qui soit faible en lumière afin de ne pas se casser les yeux la nuit au moment de rassasier le petit ventre de mon petit chat.

J’avais repéré ce modèle de Ferm Living qui me plaisait bien. Sauf que je trouvais un peu excessif de mettre presque 80 euros (frais de port compris) dans un objet aussi petit et en grande partie décoratif. Autant mettre un peu de budget dans un transat ou dans certains accessoires éducatifs pour bébé ne me dérange pas, autant là, on parle quand même d’une applique qui mesure 25cm par 40 cm.

Qui plus est, le design étant simpliste, j’ai naïvement demandé à mon chéri s’il pensait que c’était réalisable, ma petite idée derrière la tête. Réponse rapide et brève de sa part : évidemment !

Donc voilà, une petite plaque de médium pour moins de 5 euros à Leroy Merlin plus tard, je me retrouvais à dessiner le gabarit de mon nuage et à réaliser cette petite déco pour une dizaine d’euros !

1 plaque de medium 30cm par 60cm (5/6mm d’épaisseur) (au rayon découpe de Leroy Merlin vous avez des petits formats prédécoupés, vous pouvez aussi demander au personnel de la découpe leurs « chutes »)
1 douille simple en plastique
1 cordon électrique en tissus (plus quali et plus joli qu’un cordon en plastique, surtout qu’il est visible sur le mur) avec un interrupteur intégré c’est mieux :)
1 petit pot de peinture de la couleur de votre choix (les petits pots « tests » suffisent largement) d’ailleurs c’était un pot test que j’avais acheté quand on n’avait pas encore décidé la couleur de la chambre de bébé perle !

La suite en image !
DIYlampe

1/ Imprimer son nuage ou la forme que l’on souhaite sur du papier puis découper pour avoir un gabarit
2/ Tracer à l’aide du gabarit sur la planche de medium
3/ Découper la forme
4/ Poncer pour lisser et arrondir les formes
5/ Bien nettoyer la poussière avant de peindre (2 bonnes couches !) Finalement je l’ai peint entièrement avant la pose !
6/ Former la boite qui va maintenir la douille : un L avec des accoudoirs, dans le bas du L percer un trou pour passer le câble électrique. Coller le tout.

nuagechambreBB

Accueil Lifestyles

Home Sweet Home – Pièce de vie / Après

8 octobre 2017

02VF

05VF

07VF

10VF

12VF

08VF

11VF

3VF

09VF

Cuisine Schmidt – Malles Maison du Monde – Canapé Maison du Monde – Fauteuil jaune Ikéa – Petite table en bois – Sostrenee Greene – Table à manger Home24 – Chaises Eames Like Cdiscount (Blanches) – Chaises Eames Like (Bleues) – Coussins Maison du Monde et La Redoute – Lustre Leroy Merlin – Portes cartes Ebay – Fauteuil à bascule Eames Like – Table basse Maison du Monde – Machine à écrire « Continental » de nos ancètres – Ampli Marshall – Cactus en céramique Ikéa – Bougie Mr Wonderfull – Déco maison en bois Cultura – Polaroid Vintage  – Tapis La Redoute  – Meuble TV Ikéa (customisé avec une tablette effet chêne) – Cadres Ikéa  – Lampe avec chapeau gris Ikéa

Accueil Lifestyles

Home Sweet Home – Pièce de vie / Avant

6 octobre 2017

A l’approche des un an de la signature de notre dernier défis fou : « rénover un appart entier en 2 mois », je fais enfin le point travaux !

Mieux vaut tard que jamais vous me direz ! En vrai, les finitions ont pris plus de temps que prévu, suite à la découverte de ma grossesse et puis surtout la flemme suite à deux mois intense de travaux !

Bref, à l’époque vous avez été nombreux à suivre l’aventure (en InstaStories ou Snap je ne sais plus !) également à travers les posts publiés. Vous avez été nombreux à nous encourager dans notre délire de tarés, du coup voilà… Voilà enfin l’espèce de récap de notre mois de décembre/janvier… le récap d’un mois de congés payés, de deux mois à vivre avec une valise en Air BnB (oui pour rappel on a vendu et acheter en même temps, du coup… plus d’appart où vivre pendant toute la période des travaux), le recap d’un investissement total et d’une absence complète de vie sociale (sauf pour les courageux copains venus nous aider, et franchement, heureusement qu’ils étaient là !!).

Nous avons tenté de réaliser le maximum avec nos petites mains, mais nous ne sommes pas des pro, nous ne travaillons d’ailleurs pas dans le bâtiment mais dans la communication (bon chéri bosse dans l’architecture, mais tout ce qu’il touche c’est le clavier de son ordi, comme moi). Chéri est plus manuel que moi bien sûr puisqu’il sait découper des murs, poser du carrelage, poser du parquet… (entre autre…),Moi mon truc, c’est l’enduit et la peinture… et je vous assure, entre les murs qui étaient tapissés (et même ceux qui ne l’étaient pas), les portes, les radiateurs, j’ai pas chômé ! (J’adore aussi enlever du carrelage, une vrai passion ahah !)

Avec cet article, j’avais aussi envie de montrer qu’on peut se lancer ce genre de défis sans être du métier, qu’on peut réussir à faire beaucoup de choses seuls et que ça vaut même vachement le coup de se lancer. Alors c’est clair, c’est une sacré aventure et on va pas se mentir, on a du renoncer à certaines choses qu’on pensait pouvoir faire nous-même. On a aussi eu des mauvaises surprises à assumer, mais c’est aussi le jeu (ma pauvre Lucette).

Un seul conseil, pour les fifous comme nous : garder toujours un peu de budget bonus (quoi qu’il en soit, vous en aurez besoin ! Et perso on a pas regretté d’avoir ce filet de sécurité, tu dors quand même mieux la nuit) mais aussi : ne vous aventurez pas sans aide, dans ce qui nécessite des vrais connaissances techniques (normes, sécurité…), par exemple nous avons fait appel à un électricien car toute l’électricité datait des années 70 et était donc à refaire. Pour la plomberie, nous avons eu besoin d’un plombier car nous avons changé la fonction de certaines pièces (cuisine, salle de bain…) et déplacé certains radiateurs. Enfin, si vous avez un super papa, le monopoliser presque tous les week-end (ça c’est l’assurance d’éviter les conneries !).

Voici en image le fameux avant/pendant :

01VF

L’appartement avait déjà été un peu modifié puisque les deux espaces autour du placard devaient être fermé par des portes.

02VF

03VF

Et hop une explosion de placard (brillamment orchestré par ma super copine/collègue)

04VF

Découpage du mur de l’ancienne salle de bain en prévision de la verrière du bureau + mise à nue du poteau porteur qui était caché par le gros placard central. Au plafond, l’électricité avance. Les gaines seront ensuite cachées par un faux plafond.

05VF

Enduit de rebouchage, enduit de lissage… Ma passion ! En retirant le placard on s’est aperçu qu’il y avait une différence de niveau entre les sols. Réagréage !

06VF

07VF

Faux plafond en cours. Les arrivés d’eau de l’ancienne salle de bain permettent de placer la cuisine au fond de la pièce.

08VF

Les murs sont poncés suite à l’enduit puis recouvert d’une couche d’apprêt.

09VF

Après la peinture, le parquet en bâton rompu est enfin posé puis les plinthes.

10VF

Les nouvelles fenêtres arrivent plus tard que prévu, abîmant les peintures et les murs (tu vois le fameux budget addi…) La seule ombre au tabeau ! Un presta dont je vais taire le nom (malgré une enseigne très connue) mais gros manque de professionnalisme, baclage et crise de nerfs. La cuisine a été livrée et posée quelques jours plus tard !

Accueil Recettes sucrées

Des madeleines « bossues »

5 octobre 2017

Pourquoi quand je fais des madeleines, elles sont toutes raplapla et pas du tout bossues comme dans les sachets industriels ?

Parce que le secret, c’est la cuisson !

110gr de farine
45 gr de sucre roux
30 gr de sirop d’agave 
50 gr d’huile de coco (ou beurre fondu)
1cc d’arôme vanille 
2 oeufs 
1/2 cc de levure
1/2 cc de bicarbonate 

1/ Préchauffer le four à 200 degrés
2/ Mélanger tous les ingrédients secs ensemble : farine, sucre et levure + bicarbonate
3/ Former un puit puis ajouter les oeufs,
4/ Mélanger grossièrement avant d’ajouter le sirop, l’huile et l’arôme
5/ Bien mélanger
6/ Remplir son moule
7/ Enfourner 5 minutes. Les bosses vont se former puis baisser le four à 170 et laisser cuire 3 min.

Légèrement croquante sur la coque, aérienne à l’intérieur… Bon appétit !

mad01