Browsing Category

Accueil

Accueil Bébé Perle Lifestyles

DIY – Une applique murale Nuage

11 octobre 2017

Je cherchais une jolie applique pour la chambre de bébé Perle, quelque chose qui soit doux et enfantin et surtout qui soit faible en lumière afin de ne pas se casser les yeux la nuit au moment de rassasier le petit ventre de mon petit chat.

J’avais repéré ce modèle de Ferm Living qui me plaisait bien. Sauf que je trouvais un peu excessif de mettre presque 80 euros (frais de port compris) dans un objet aussi petit et en grande partie décoratif. Autant mettre un peu de budget dans un transat ou dans certains accessoires éducatifs pour bébé ne me dérange pas, autant là, on parle quand même d’une applique qui mesure 25cm par 40 cm.

Qui plus est, le design étant simpliste, j’ai naïvement demandé à mon chéri s’il pensait que c’était réalisable, ma petite idée derrière la tête. Réponse rapide et brève de sa part : évidemment !

Donc voilà, une petite plaque de médium pour moins de 5 euros à Leroy Merlin plus tard, je me retrouvais à dessiner le gabarit de mon nuage et à réaliser cette petite déco pour une dizaine d’euros !

1 plaque de medium 30cm par 60cm (5/6mm d’épaisseur) (au rayon découpe de Leroy Merlin vous avez des petits formats prédécoupés, vous pouvez aussi demander au personnel de la découpe leurs « chutes »)
1 douille simple en plastique
1 cordon électrique en tissus (plus quali et plus joli qu’un cordon en plastique, surtout qu’il est visible sur le mur) avec un interrupteur intégré c’est mieux :)
1 petit pot de peinture de la couleur de votre choix (les petits pots « tests » suffisent largement) d’ailleurs c’était un pot test que j’avais acheté quand on n’avait pas encore décidé la couleur de la chambre de bébé perle !

La suite en image !
DIYlampe

1/ Imprimer son nuage ou la forme que l’on souhaite sur du papier puis découper pour avoir un gabarit
2/ Tracer à l’aide du gabarit sur la planche de medium
3/ Découper la forme
4/ Poncer pour lisser et arrondir les formes
5/ Bien nettoyer la poussière avant de peindre (2 bonnes couches !) Finalement je l’ai peint entièrement avant la pose !
6/ Former la boite qui va maintenir la douille : un L avec des accoudoirs, dans le bas du L percer un trou pour passer le câble électrique. Coller le tout.

nuagechambreBB

Accueil Lifestyles

Home Sweet Home – Pièce de vie / Après

8 octobre 2017

02VF

05VF

07VF

10VF

12VF

08VF

11VF

3VF

09VF

Cuisine Schmidt – Malles Maison du Monde – Canapé Maison du Monde – Fauteuil jaune Ikéa – Petite table en bois – Sostrenee Greene – Table à manger Home24 – Chaises Eames Like Cdiscount (Blanches) – Chaises Eames Like (Bleues) – Coussins Maison du Monde et La Redoute – Lustre Leroy Merlin – Portes cartes Ebay – Fauteuil à bascule Eames Like – Table basse Maison du Monde – Machine à écrire « Continental » de nos ancètres – Ampli Marshall – Cactus en céramique Ikéa – Bougie Mr Wonderfull – Déco maison en bois Cultura – Polaroid Vintage  – Tapis La Redoute  – Meuble TV Ikéa (customisé avec une tablette effet chêne) – Cadres Ikéa  – Lampe avec chapeau gris Ikéa

Accueil Lifestyles

Home Sweet Home – Pièce de vie / Avant

6 octobre 2017

A l’approche des un an de la signature de notre dernier défis fou : « rénover un appart entier en 2 mois », je fais enfin le point travaux !

Mieux vaut tard que jamais vous me direz ! En vrai, les finitions ont pris plus de temps que prévu, suite à la découverte de ma grossesse et puis surtout la flemme suite à deux mois intense de travaux !

Bref, à l’époque vous avez été nombreux à suivre l’aventure (en InstaStories ou Snap je ne sais plus !) également à travers les posts publiés. Vous avez été nombreux à nous encourager dans notre délire de tarés, du coup voilà… Voilà enfin l’espèce de récap de notre mois de décembre/janvier… le récap d’un mois de congés payés, de deux mois à vivre avec une valise en Air BnB (oui pour rappel on a vendu et acheter en même temps, du coup… plus d’appart où vivre pendant toute la période des travaux), le recap d’un investissement total et d’une absence complète de vie sociale (sauf pour les courageux copains venus nous aider, et franchement, heureusement qu’ils étaient là !!).

Nous avons tenté de réaliser le maximum avec nos petites mains, mais nous ne sommes pas des pro, nous ne travaillons d’ailleurs pas dans le bâtiment mais dans la communication (bon chéri bosse dans l’architecture, mais tout ce qu’il touche c’est le clavier de son ordi, comme moi). Chéri est plus manuel que moi bien sûr puisqu’il sait découper des murs, poser du carrelage, poser du parquet… (entre autre…),Moi mon truc, c’est l’enduit et la peinture… et je vous assure, entre les murs qui étaient tapissés (et même ceux qui ne l’étaient pas), les portes, les radiateurs, j’ai pas chômé ! (J’adore aussi enlever du carrelage, une vrai passion ahah !)

Avec cet article, j’avais aussi envie de montrer qu’on peut se lancer ce genre de défis sans être du métier, qu’on peut réussir à faire beaucoup de choses seuls et que ça vaut même vachement le coup de se lancer. Alors c’est clair, c’est une sacré aventure et on va pas se mentir, on a du renoncer à certaines choses qu’on pensait pouvoir faire nous-même. On a aussi eu des mauvaises surprises à assumer, mais c’est aussi le jeu (ma pauvre Lucette).

Un seul conseil, pour les fifous comme nous : garder toujours un peu de budget bonus (quoi qu’il en soit, vous en aurez besoin ! Et perso on a pas regretté d’avoir ce filet de sécurité, tu dors quand même mieux la nuit) mais aussi : ne vous aventurez pas sans aide, dans ce qui nécessite des vrais connaissances techniques (normes, sécurité…), par exemple nous avons fait appel à un électricien car toute l’électricité datait des années 70 et était donc à refaire. Pour la plomberie, nous avons eu besoin d’un plombier car nous avons changé la fonction de certaines pièces (cuisine, salle de bain…) et déplacé certains radiateurs. Enfin, si vous avez un super papa, le monopoliser presque tous les week-end (ça c’est l’assurance d’éviter les conneries !).

Voici en image le fameux avant/pendant :

01VF

L’appartement avait déjà été un peu modifié puisque les deux espaces autour du placard devaient être fermé par des portes.

02VF

03VF

Et hop une explosion de placard (brillamment orchestré par ma super copine/collègue)

04VF

Découpage du mur de l’ancienne salle de bain en prévision de la verrière du bureau + mise à nue du poteau porteur qui était caché par le gros placard central. Au plafond, l’électricité avance. Les gaines seront ensuite cachées par un faux plafond.

05VF

Enduit de rebouchage, enduit de lissage… Ma passion ! En retirant le placard on s’est aperçu qu’il y avait une différence de niveau entre les sols. Réagréage !

06VF

07VF

Faux plafond en cours. Les arrivés d’eau de l’ancienne salle de bain permettent de placer la cuisine au fond de la pièce.

08VF

Les murs sont poncés suite à l’enduit puis recouvert d’une couche d’apprêt.

09VF

Après la peinture, le parquet en bâton rompu est enfin posé puis les plinthes.

10VF

Les nouvelles fenêtres arrivent plus tard que prévu, abîmant les peintures et les murs (tu vois le fameux budget addi…) La seule ombre au tabeau ! Un presta dont je vais taire le nom (malgré une enseigne très connue) mais gros manque de professionnalisme, baclage et crise de nerfs. La cuisine a été livrée et posée quelques jours plus tard !

Accueil Recettes sucrées

Des madeleines « bossues »

5 octobre 2017

Pourquoi quand je fais des madeleines, elles sont toutes raplapla et pas du tout bossues comme dans les sachets industriels ?

Parce que le secret, c’est la cuisson !

110gr de farine
45 gr de sucre roux
30 gr de sirop d’agave 
50 gr d’huile de coco (ou beurre fondu)
1cc d’arôme vanille 
2 oeufs 
1/2 cc de levure
1/2 cc de bicarbonate 

1/ Préchauffer le four à 200 degrés
2/ Mélanger tous les ingrédients secs ensemble : farine, sucre et levure + bicarbonate
3/ Former un puit puis ajouter les oeufs,
4/ Mélanger grossièrement avant d’ajouter le sirop, l’huile et l’arôme
5/ Bien mélanger
6/ Remplir son moule
7/ Enfourner 5 minutes. Les bosses vont se former puis baisser le four à 170 et laisser cuire 3 min.

Légèrement croquante sur la coque, aérienne à l’intérieur… Bon appétit !

mad01

Accueil Bébé Perle

Chambre bébé – Moodboard

3 octobre 2017

En attendant de vous dévoiler le petit univers de notre princesse, j’avais envie de vous montrer ce qui nous avait inspiré pour la décoration de son petit monde.

En premier lieu, je souhaitais des contrastes forts comme du noir/blanc, car l’oeil de bébé n’est pas encore mature à sa naissance et distingue mieux les tonalités fortes. Cependant,nous souhaitions aussi inclure une touche de douceur et de fille (et surtout de couleur car le noir et blanc c’est beau mais c’est froid !) et après de longues négociations parentales (je voulais vert d’eau, papa voulait rose), on a trouvé un compromis !

Je vous ai déjà dévoiler quelques petits bouts par-ci par-là, vous reconnaitrez notamment la lampe nuage que nous avons réalisé nous-même (c’est une Ferm Living à la base) : tuto bientôt dispo sur le blog ! Les stickers gouttes de pluie Ferm Living, les cils… bref, je vous mettrez également tous les liens de la petite déco avec les photos de la chambre.

Afin de ne pas non plus dénoter avec le reste de l’appartement, nous avons sélectionné des meubles scandi/vintage. Dessiner nous-même les tableaux sur Illustrator afin de les personnaliser, puis chiner dans diverses enseignes au coup de coeur.

Je suis contente parce que de nature très (trop) carré, j’ai réussi à laisser un peu de fouillis, afin que notre princesse ait le loisir de découvrir chaque jour un peu plus ce petit univers qu’on a créé avec amour, rien que pour elle.

inspichambrebb

Accueil Food Recettes salées

Hachis Parmentier – Butternut & Boeuf

2 octobre 2017

Oui oui, j’ai décidé de vous convaincre par tous les moyens de vous faire manger de la butternut (non, non te moque pas de mes objectifs de vie actuels !).

J’avais envie de vous montrer qu’il était encore une fois super simple de manger bien, sans se prendre la tête ni passer des heures en cuisine. Je continue avec le butternut, parce qu’en plus d’être LE légume de saison, il est également pauvre en calories, donc permets de revisiter certaines recettes et donc de se faire plaisir par la même occasion !

Il est vrai qu’habituellement j’aime bien proposer des alternatives sans viande, mais comme je suis anémiée en fer en ce moment, c’est aussi le moyen pour me forcer un peu (car je ne cours toujours pas après la viande et surtout, le steack haché à tous les repas, ça va bien 5 minutes). D’ailleurs au passage, pour les anémiés comme moi, j’ai un super bon plan niveau complément alimentaire à vous présenter prochainement… certes, je ne suis toujours pas « ok » au niveau des résultats mais ça m’a aidé à grappiller quelques « points » (et surtout éviter de continuer la chute), donc si ça peut aider certains ou certaines !

Bref, rentrons dans le vif du sujet.

1/2 butternut (600/700 gr)
25cl d’eau 
1 oignon
1 gousse d’ail 
350gr de boeuf haché 
1 cc de coconut cuisine (Alpro ou 1 CS de lait de coco ou 1 CS de crême fraîche)
1 cc de curry
1 cc d’huile d’olive

1/ Peler le butternut
2/ Couper le butternut en gros cubes
3/ Dans une casserole faire cuire les cubes de butternut avec 25cl d’eau pendant environ 15 min
4/ Pendant ce temps, préchauffer le four à 180 degrés
5/ Couper l’oignon et l’ail en tout petits morceaux
6/ Dans une poêle faire revenir les oignons et les l’ail avec l’huile d’olive
7/ Ajouter le boeuf haché et saupoudrer d’1cc de curry (+ sel & poivre)
8/ Laisser mijoter pendant une dizaine de minutes
9/ Ecraser les cubes de butternut fondants grossièrement avec un presse purée tout en ajoutant le coconut cuisine
9/ Dans un plat à gratin, répartir la viande puis la purée de butternut
10/ Placer au four pendant 12 minutes + 5 min en position grill

HACHI02

 

Accueil Recettes salées

Purée de Butternut – Curry & Coco

24 septembre 2017

Le temps se rafraîchit et laisse place aux légumes d’automnes, notamment au butternut, que je me réjouis déjà de cuisiner de moult façons tant j’aime son goût et sa texture.

C’est vrai qu’il est du genre à laisser un peu pantois, au rayon fruits et légumes et c’est bien dommage car en plus d’être gourmand et peu calorique (45Kcal/100gr) il est très facile à cuisiner !

Premier exemple avec cette recette toute douce de purée qui réchauffe avec ces quelques notes exotiques :

1/2 butternut (environ 700/800gr)
1 oignon
20 cl d’eau
1 CS de moutarde
1 CC de curry en poudre
1 CC de Cuisine Coconut (Alpro ou lait de coco)

 

1/ Peler le butternut et retirer les graines
2/ Couper le butternut en gros cube
3/ Couper l’oignon très finement
4/ Dans une casserole, faire revenir l’oignon avec la moutarde et le curry à feu moyen
5/ Ajouter les cubes de butternut
6/ Arroser le tout avec l’eau
7/ Faire mijoter sous couvercle pendant 20 minutes
8/ Lorsque que les cubes de butternut sont fondants, sortir du feu.
9/ Ajouter le lait de coco avec un peu de sel et de poivre puis passer au presse purée (pour conserver des morceaux) ou au mixeur pour une texture bien lisse
10/ Bon appétit !

 

Et si t’as envie de rajouter du croquant, comme dirait l’autre, je t’invite à ne pas jeter les graines et à réaliser cette petite astuce pendant la cuisson de la purée :

1/ Préchauffer le four à 180 degrés
2/ Rincer les graines et les sécher à l’aide d’un torchon
3/ Recouvrir une plaque de papier cuisson et arroser de sel avant de placer les graines
4/ Arroser également les graines de sel puis placer au four pendant 25 minutes
5/ Saupoudrer quelques graines sur la purée
6/ Se régaler !

butternut1logo

Accueil Bébé Perle Lifestyles

Grossesse & Vergetures

21 septembre 2017

Autant je me suis faite à l’idée de prendre du poids (certains jours plus que d’autres) autant je suis une traumatisée des vergetures.

Et pourtant, j’ai ai déjà une belle collection : héritage d’un gros pic de poids pendant mon adolescence, puis aussi de ma perte de poids en 2015 (et oui les vergetures c’est dans les deux sens, quand on grossit mais aussi quand on perd du poids !).
Bref, celles de l’adolescence (une sur chaque genou, de nombreuses sur l’intérieur des cuisses et deux trois sur les hanches) ont blanchi avec les années. Et celles liées à ma perte de poids (fesses, haut des cuisses), je les ai rapidement estompé / blanchi grâce à la Bi-Oil.

Du coup, quand j’ai appris que j’étais enceinte, je me suis dis que j’étais foutu, que le seul endroit « préservé » de mon corps et sans vergetures allait forcément craquer étant donné que j’ai la peau hyper sèche.
Et puis, je me suis dis que si Bi-Oil avait réussi à limiter les dégâts, je pouvais éventuellement encore une fois limiter la casse en choisissant les bons produits et en créant un rituel d’hydratation quotidien.

J’ai donc commencé très tôt, dès le deuxième mois de grossesse, là où certaines attaquent au 4eme mois (ce qui est logique vu que c’est à ce moment où le ventre s’arrondit… avec le recul j’aurai même pu commencer plus tard, vu que de mon côté, le ventre à tarder à se montrer…)
Mais il faut savoir que l’hiver j’ai une peau encore plus sèche que d’ordinaire alors j’ai préféré mettre toutes les chances de mon côté en me disant qu’au pire, j’aurai bien assoupli et hydrater ma peau avant que le bidou n’arrive.

A l’heure actuelle : 36sa, j’ai échappé -pour le moment- aux vergetures (je touche ma tête, du bois, du singe tout ce que vous voulez et je prie tous les soirs le dieu de la vergeture de m’épargner !!)

Et si cette article me porte la poisse, ça sera bien fait pour ma gueule ! (Oui je n’oublie pas pour autant le dicton qui dit que si ta peau est destinée à péter, elle pètera…)

Bref, revenons à nos moutons. Je disais qu’à l’heure actuelle j’avais de la chance ? ou bien les bons gestes ? Je l’ignore, quoi qu’il en soit, j’ai à la base une peau qui pète pour moins que ça, alors je m’estime heureuse pour le moment et j’en profite pour vous partager les produits que j’.

Du deuxième au cinquième mois j’ai alterné deux soins.

Le matin : La crème maternité prévention des vergetures de Mustela.
Une des rares que je supportais, car formule sans parfum mais aussi agréable et rapidement absorbée par la peau (ce qui est  pratique le matin quand t’es toujours en avance comme moi)

Le soir : Le sérum Lierac Phytolastil Soluté
Le packaging est prometteur puisqu’il indique 80% de succès (victime du marketing bonjour). Le parfum est plus fort mais plutôt agréable par contre, le touché bien plus gras et donc plus difficile à absorber par la peau, j’ai préféré l’appliqué le soir… c’est moins gênant de tâcher le pyjama plutôt que les vêtements.

Puis du cinquième au septième mois, ayant terminé mon pack Lierac, j’ai préféré me tartiner toujours aussi religieusement matin et soir avec uniquement la crème Mustela.

Enfin du septième à aujourd’hui, j’ai souhaité passer sur quelque chose de bien plus hydratant, mon ventre grossissant de jour en jour, avec l’Huile de Massage Vergetures Weleda – prévention et réduction des vergetures.
Maintenant que je suis en congé mat’, je m’en moque un peu de tâcher mes vêtements (de toute façon je passe ma vie à me tacher actuellement ahah !)
Bon, je ne suis pas du tout fan de l’odeur mais par contre elle est top en ce qui concerne les démangeaisons.
Niveau compo, c’est propre : huile d’amande douce, huile de jojoba, huile de germe de blé, huiles essentielles et extrait de fleur d’arnica.
Je l’applique toujours matin et soir et parfois dans la journée quand j’ai le nombril qui gratte (faut dire que ça tire bien là-dedans).
Elle n’est pas non plus très pratique à appliquer (tu connais ce fameux flacon tout graisseux dégueu ?) mais je dois admettre qu’elle soulage directement. Et puis le fait qu’elle soit une huile de massage, me force à prendre un peu plus de temps pour l’appliquer, en massant bien le ventre, les hanches et les cuisses… et je me dis qu’au pire, bébé doit apprécier les papouilles !

Voilà le topo pour moi ! Si cela peut vous aider dans vos propres rituels…
A la fois je pense que c’est surtout et avant tout une question de rigueur (je dirai surement plus ça si ça craque 2 jours avant d’accoucher).

Quoi qu’il en soit n’oubliez pas les filles de continuer à bien hydrater également après l’accouchement, car parfois c’est à ce moment là que ça craque car oui, comme je vous l’ai dit plus haut, les vergetures ce n’est pas que lorsqu’on grossit, mais aussi quand on perd.
Attention cependant à la Weleda si vous allaitez, bien nettoyer à l’eau avant chaque tétée de bébé.

Au passage, courage à toutes les octobrettes ! Bientôt notre tour !!

weleda

Accueil Food Recettes salées

Cannelloni farcies aux courgettes

16 septembre 2017

C’est peut-être de ma faute s’il l’été s’en va ! Bah oui, je n’ai jamais publié aussi régulièrement sur le blog… Il va pleuvoir du c…
Bon, à vrai dire, je profite de mon congé mat’ pour faire tout ce que je n’ai pas le temps de faire habituellement (et que j’aurai sans doute encore moins le temps de faire après hum…).

Du coup, j’ai une nouvelle recette à vous proposer ce soir, qui peut éventuellement inspirer vos futurs repas parce que de un : elle est composée de très peu d’ingrédients et de deux : elle est comme toujours très simple et donc plutôt légère, puisque que moins tu mets de trucs, plus c’est sain (sauf si t’as recette est composée uniquement de Nutella… évidemment !)

Approuvée par l’homme cette semaine, j’ai même recyclé le reste de la farce pour faire des samoussa que j’ai congelé, donc il y a vraiment moyen de recycler cette recette de multiples manières.

Bref, j’imagine que lorsqu’on cherche une recette, on s’en fou du blabla, alors passons à l’essentiel :

 

Pour 4 personnes (3 cannelloni /pers) :
2 petites courgettes
125 gr de fromage aux herbes type Boursin (perso je prends des carrés frais 0% qui sont à 19 cal le carré de 25 gr)
1 filet d’huile d’olive
1 pot de sauce de tomates cuisinées (surtout quand t’as la flemme mais tu peux sinon faire ta propre sauce)
1 peu d’emmental râpé ou de la mozzarella (touche gourmande optionnelle)
12 cannelloni

 

1/ Préchauffer le four à 200 degrés.
2/ Couper les courgettes en petits cubes puis passer à la poêle avec un filet d’huile d’olive jusqu’à qu’elles soient fondantes
3/ Mixer le fromage frais et les courgettes dans un mixeur plongeant ou blender
4/ Farcir les cannelloni et les placer dans un plat
5/ Recouvrir les cannelloni de sauce tomate
6/ Saupoudrer d’emmental râpé ou de mozzarella
7/ Enfourner pendant 25/30 min (cela dépend du four !)
10/ Déguster avec une petite salade !

21767160_10213608629307064_1317961279_o

Accueil Food Recettes sucrées

Muffins aux pommes façon crumble

11 septembre 2017

21618329_10213558159165342_712469893_oJ’avais envie de moelleux mais aussi de croquant (comme dirait Cyril), qu’à cela ne tienne, ces muffins seront donc des muffins aux pommes, façon crumble !

Ce que j’adore dans cette base de muffin, c’est qu’on est jamais déçu, à tout les coups on obtient des beaux muffins tout gonflés qui ne font pas la grimace (ou bien qui décident de ne gonfler que d’un côté)…

Ca vous rappelle quelque chose les muffins à nez ? (Oui, avec le tas de pâte qui est ressorti que d’un côté et qui donne une face de … à ta pâtisserie ?)

 

Bref, je m’éloigne vraiment là donc place à la recette de ces petites douceurs :

 

Pour 6 gros muffins :
100gr de farine T45
100gr de farine complète
40gr de sirop d’agave
40gr de sucre roux
1cc de levure
1cc de bicarbonate
1cc d’arôme vanille
120gr de lait d’amande (petit coup de cœur pour l’Amande d’Alpro très faible en calories)
30gr d’huile de coco
1 œuf
De la compote de pomme SSA avec morceaux (Celle de chez Andros est top !)

Pour le crumble :
25gr de farine T45
25gr d’huile de coco
25gr de sucre roux

1/ Préchauffer le four à 220 degrés.
2/ Mélanger tous les ingrédients secs puis former un puit
3/ Battre l’œuf avec le sirop d’agave, le lait et l’huile de coco puis verser dans le puit
4/ Mélanger les ingrédients ensemble
5/ Remplir les moules à moitié puis ajouter 1 bonne cc de compote de pomme avant de recouvrir de pate.
6/ Enfourner pour 5 min.
7/ Pendant ce temps, préparer le crumble en ajoutant tous les ingrédients ensemble et en les mélangeant à la main afin d’obtenir une pate sableuse.
8/ Sortir les muffins du four et saupoudrer de crumble (sans se bruler). Remettre au four à 190 degrés pour 20 min.
9/ Laisser refroidir un peu avant de démouler.
10/ Déguster !

21616856_10213558158605328_690526813_o