Browsing Tag

Thaïlande

Accueil Voyages

Notre périple en Thaïlande : Koh Tan

18 avril 2017

Koh Tan est une petite ile au sud de Koh Samui, sauvage et réputée pour être un très beau spot de snorkeling. Il ne nous en fallait pas plus pour avoir envie de partir à sa découverte. Nous avons donc rejoint le sud de Koh Samui en scooter afin de rencontrer des pêcheurs, susceptibles de nous conduire là-bas. La magie de la Thaïlande c’est de pouvoir vivre des aventures 100% locale, sans froufrou ni agence touristique qui casse l’ambiance en te faisant vivre le paradis à l’Européenne. Bien loin de notre délire. Nous, quand on voyage, on aime l’immersion. Peu importe si parfois on passe à côté de choses, si on ne comprend pas tout ce que dit notre guide improvisé. Avec ce genre de paysage, tes petits yeux suffisent amplement.

Nous avons donc convenu avec un pêcheur de partir en direction de Koh Tan, à bord de son embarcation typiquement thaï. Le kiff !

Le soleil tapait bien fort ce jour là et on est rentré un peu rouge (sans oublier les coups de soleil qu’on prend de manière traite sur le scooter) mais honnêtement, cette journée valait bien quelques rougeurs !

KT01

Arrivé à proximité de Koh Tan notre guide, nous a invité à profité un peu des poissons avec une petite sortie snorkeling. Une chose est sure, ça grouillait de monde en dessous, pour notre plus grand plaisir. Avec Damour on est, en effet, pas mal dans le délire plongée et snorkeling. On a tout les deux notre diplôme de plongée, certes on n’a pas pu en profiter sur Koh Tao à cause du temps, mais une chose est sûre, on reviendra en Thaïlande plongée parole de morue !

Ensuite, nous avons posé pied sur un sable tellement blanc qu’il en faisait mal aux yeux et nous avons profité d’une plage abandonnée en duo (bon on a aussi prié pour que le mec ne nous fasse pas un sale coup en se cassant sans nous ahah) Ce qu’il faut d’ailleurs savoir en Thaïlande, c’est que les locaux sont vraiment des gens biens. Bon tu restes à ses yeux un touriste, évidemment, et il te demandera toujours plus qu’à un local… mais honnêtement cela reste vraiment dérisoire comparé à une excursion partout ailleurs ! Mais au delà de ça, les thaïlandais croient dur comme fer au karma… ainsi, vis à vis de cette mentalité là, ils ne peuvent pas voler, ni même te faire un coup foireux, parce que cela implique derrière pour eux le revers de la médaille. Alors autant être cool, négocier mais pas trop et puis surtout (et peu importe qui t’as en face de toi) toujours respecter et remercier (même si t’as payé, ce n’est pas parce que tu paies que t’es le roi du monde hein).

KT02

Pour la petite anecdote, Damour a oublié ses lunettes de soleil dans une cabine d’essayage à Bangkok. Quand il est retourné les chercher 2h plus tard, le personnel les lui a rendu. Donc si un jour tu oublies un truc, saches que ce n’est pas une perte de temps de rebrousser chemin.

Pour en revenir à nos moutons, enfin à nos poissons plutôt, nous sommes rentrés et avons dégusté un bon repas (compris dans l’excursion en plus !) C’était très simple, mais un vrai moment pour se ressourcer en amoureux, loin de tout, dans la nature, entouré d’un paysage paradisiaque, rien de mieux pour faire du bien à son couple !

Et voilà, j’ai réussi ! J’ai enfin terminé notre fabuleux périple en Thaïlande ! Il m’aura fallu 10 mois quand même… un peu la honte j’avoue ! Mais maintenant que ce chapitre est enfin terminé, cela va laisser la place à d’autres destinations et aventures (dans le désordre : Amsterdam, Londres, Barcelone, Guadeloupe, Seychelles…)

KT03

Accueil Voyages

Notre périple en Thaïlande : Koh Samui

15 mars 2017

Ok les gars, il va sans doute neiger aujourd’hui ! Et oui, voici la suite de notre périple à Koh Samui cette fois, l’île sur laquelle nous sommes restés au final, le plus longtemps.

KS02

Nous avons choisi l’option la moins couteuse pour rejoindre Koh Samui de Koh Phi Phi (à l’opposé quoi) et ce n’était pas franchement l’idée du siècle. En effet, le voyage est assez long, voir trop long, et fait perdre une bonne journée dans les transports. A refaire, on opterait davantage pour un vol, même si c’est plus couteux, parce que les vols internes restent très abordables et permettent d’économiser du temps afin de profiter au maximum.
Ainsi nous avons pris un bateau pour revenir sur les terres, un bus pour traverser le pays et enfin un autre bateau pour rejoindre cette nouvelle île. Nous sommes arrivés le soir, avec un jour d’avance sur nos prévisions, nous avons donc dû réserver un petit hôtel pour faire la transition avant d’avoir les clés de notre super AirBnB.

Nous avons réservé au Weekender, plutôt basique mais très propre avec une literie pas si mauvaise. Nous avons également, dès notre arrivée, loué des scooters afin d’avoir le plus d’autonomie possible.

Ainsi, après avoir passé la journée dans les transports, même s’il faisait déjà nuit, on n’a pas su résister à l’envie de partir découvrir l’île en scooter. L’occasion d’aller manger autre chose que de la nourriture Thaï (oui c’est bon mais à force ça lasse) Nous nous sommes arrêter sur Chaweng à Pasta House, une très bonne adresse tenue par un français.

KS01

Le lendemain, on avait enfin les clés de notre super AirBnB, un magnifique appartement de deux chambres à moins de 30 euros la nuit (à diviser par 4 du coup) dans un complexe avec une superbe piscine : le top du top ! Je vous recommande vraiment ce bon plan (si vous envisagez des scooters par contre). Nous sommes donc restés 4 nuits supplémentaires sur place. Le temps de déguster un super petit déjeuner à La Fabrique mais aussi d’aller piquer une tête à Crystal Bay, l’une des plus belles plages de l’île. De boire un verre au Gekoh Bar et de profiter par la même occasion de la splendide vue dans la piscine à débordement avant d’aller voir Big Buddha au Wat Phra Yai sous le soleil couchant.

KS08

KS03

Comme nous étions un dimanche sur place, nous avons également pu aller bruncher au Nikki Beach et découvrir la folie des Indiens qui nous faisait littéralement un remake de la chanson Champagne Shower au milieu de la piscine. Nous en avons aussi profité pour découvrir le marché de Chaweng, une véritable immersion aux saveurs épicées où tu peux manger absolument tout ce que tu veux : sushis, insectes, gourmandises (notamment les fameuses glaces en mode copeaux de glace, réalisées sur des plaques refroidissantes).

KS04

KS05

Le soir à Koh Samui, il y a de nombreux bars le long de la plage, c’est super mignon et très agréable d’y savourer une Chang ou Singha pour les amateurs de bière, plutôt un Mango Shake pour ma part, les pieds dans le sable, à la lueur des bougies afin d’admirer un Fire Show (à voir absolument, en particulier celui du Ark Bar ou bien à Fisherman Village)

Nous avons profité d’être à Koh Samui pour faire deux excursions, une à Koh Tan et une autre à Koh Toa que nous avons dû écourter pour rentrer à Koh Samui. Je vous en dirai plus à ce sujet dans un autre article.

Lors de notre retour sur Koh Samui, nous avons logé deux nuits au Novotel, nous avions une chambre de plus de 50m2 assez incroyable, pour un rapport qualité/prix assez incroyable également !

KS10

Le temps étant moins clément et moins lumineux, nous sommes donc plutôt partis à la découverte de l’île, lors d’une grande balade en scooter dans le centre, plus sauvage. L’occasion d’en prendre pleins les yeux en accédant à des point of view de malade ou d’aller voir Khun Si Waterfall. Grosse déception pour notre part, en juin, les Waterfall était plutôt sans-water-fall. Ou encore d’aller au Hin Ta Hin Yai découvrir LA curiosité de l’île (je vous laisse regarder sur Google pourquoi) en profiter au passage pour déguster des fruits secs trop canon et enfin se faire baptiser au Wat Khunaram à côté du moine momifié. Un super souvenir ! A la base on avait pas spécialement envie de faire ça car on trouve que c’est un peu trop touristique, mais on s’est retrouvé piégé par un moine trop choupinou qui nous a fait trop craquer à vouloir faire une mini-cérémonie -qui ne ressemblait pas du tout à une cérémonie-, en anglais.

KS11

KS12

La suite de l’aventure à Koh Tan, où nous avons passé une journée de rêve sur une plage rien qu’à nous !

Accueil Voyages

Notre périple en Thaïlande : Koh Phi Phi

10 mars 2017

3 mois pour la suite… #nocomment

J’ai envie de dire qu’il y a quand même des progrès et que peut-être même que vous aurez la fin du périple avant mon prochain périple en mai #hope.
Ce qui est complètement con, c’est surtout que ça commence à être moins frais. Non mais la prochaine fois promis, limite j’écris sur le chemin du retour.

Bref, suite à Bangkok et Chiang Mai, nous avons quitté les terres direction les îles, afin de découvrir encore un décor totalement différent à base de sable fin blanc et d’eau turquoise.
Ainsi, nous avons pris un vol direction Krabi. A la base on avait plus ou moins imaginé y rester une journée car apparemment c’est top (James Bond !) mais le destin en a décidé autrement : il faisait en effet un temps vraiment sale (genre pluie tropicale de fou) du coup pas patient pour un sous on a décidé de partir directement en direction de Kho Phi Phi.

KPP01

Nous avons réservé un hôtel sur le chemin. Ce qu’il faut savoir, c’est qu’à Koh Phi Phi, comme c’est une petite île et que la demande est forte, les hôtels sont moins bon marché et les tarifs restent assez élevés face aux prestations proposées.
Nous avons sélectionné un hôtel un peu sur les hauteurs de l’île, pour éviter le tarif « seafront » et très basique (tout est basique comparé à l’hôtel de Bangkok, forcément.)

Dès notre arrivée, nous sommes partis en mode randonnée sur les hauteurs de l’île. En effet, tout en haut de la partie principale, il y a un point of view carrément splendide, qui permet d’avoir une vue plongeante sur la baie très fine reliant les deux parties de l’île. Un spectacle à couper le souffle. Pris dans la lancée, nous en avons profité pour poursuivre la randonnée et découvrir le côté plus sauvage de l’île.
Petit conseil, si vous avez envie de faire la même randonnée : évitez de partir trop tard dans l’après-midi car le soleil se couche tout de même relativement tôt, et on a dû speeder pour ne pas rentrer dans le noir (ça m’a couté un orteil… oui oui spécialiste des randonnées en tongs, c’est pas comme s’il m’était arrivé la même aventure en Guadeloupe)
Autre conseil, usez et abusez de répulsif anti-moustique, car tout une partie est dans la jungle, le soleil a du mal à se faire une place entre les branches des arbres et c’est donc le territoire favori des moustiques.

KPP03
KPP02

Nous avons également profité de notre séjour à Koh Phi Phi pour faire une excursion en bateau. Alors là, pour trouver un navire le choix est large. En gros vous avez qu’à vous promener en ville, après c’est comme tout, il faut négocier. Perso, nous avons négocier directement avec l’accueil de notre hôtel, qui nous a déniché un chauffeur perso. On avait donc une barque typiquement thaïlandaise rien que pour nous. Nous avons ainsi pu découvrir Maya Bay (La Plage avec Léo Di Caprio) ou encore Monkey Beach, la plage aux singes avant de terminer par un peu de snorkelling dans une eau à la couleur envoutante.

KPP05

KPP04

Durant les quelques jours passés à Koh Phi Phi, nous avons également passé le cap tatouage ! Ce n’était pas vraiment prévu à la base. J’y réfléchissais plus ou moins sérieusement. J’avais quelques idées en tête mais je ne savais pas si j’aurai le courage d’aller jusqu’au bout. Nous sommes partis à 4 pour faire notre périple, et mon amie, elle, était carrément en phase avec l’idée de passer le pas. Nous l’avons donc suivi un soir. Elle avait repéré un salon de tatouages qui était réputé pour être le meilleur de Koh Phi Phi (en même temps vu la taille de Koh Phi Phi ahah). Nos tatouages ne sont pas parfaits, parce que réalisé au bambou ce qui est bien moins précis qu’à la machine, mais c’est une super expérience et aventure qu’on a désormais tous gravé dans la peau.

KPP07

KPP06

Nous n’avons pas trainé à Koh Phi Phi, la tempête qu’on avait croisé à Krabi a fini par nous rejoindre, du coup après deux nuits et malgré nos envies de plonger (ce qui devenait plus difficile forcément) nous avons décidé de partir pour Koh Samui.

Sinon en vrac, voici les bonnes adresses testées sur place :

  • Se balader le soir dans les rue de Koh Phi Phi pour manger ce qu’ils appellent des Pancakes (une sorte de pâte qu’ils étalent et garnissent de bananes et chocolat sur une plaque à crêpes)
  • Boire un Mango Shake (de la mangue fraiche mixée avec de la glace pillée) = TUERIE
  • Prendre un petit dej de fou au Mango Garden
  • Manger indien au Papaya (et regarder les chats kiffer être dans le frigo #weird)
  • Un Pad Thai à tomber

KPP8

Accueil Voyages

Notre périple en Thaïlande : Chiang Mai

7 décembre 2016

4 mois pour avoir la suite de l’aventure, my god j’ai honte ! Promis la prochaine ville se fera moins désirée !!

Quand j’entends quelqu’un parler de Chiang Mai, j’ai toujours un peu truc dans le cœur qui se produit, une petite émotion qui me rappelle une journée totalement magique qu’on a passé là-bas.

Tout d’abord, petit point géographique : Chiang Mai se situe au nord de la Thaïlande, dans les terres pour être précise. C’est carrément Roots et sauvage et c’est pourtant la 6ème plus grande ville du pays (si, si !).

Pour se rendre à Chiang Mai, nous avons pris un vol direct de Bangkok (les vols internes sont vraiment pas chers du tout), nous avions très envie de visiter un aspect plus sauvage du pays avant de partir du côté des îles et surtout, nous avions très envie de rencontrer des éléphants.

Nous avons posé nos valises dans une Guest House cette fois-ci à prix mini : ZZ house . Les chambres ne sont pas hyper conforts, le matelas un peu dur, mais il y a la clim (détail très important !), la salle de bain dispose d’eau chaude et surtout l’hôte est adorable et aux petits soins ! Vous avez besoin de quelque chose ? Il vous trouvera tout ce qu’il vous faut, même l’apéro le soir xD

cm2

Pour visiter la ville nous avons opté pour la location de scooter, vraiment peu onéreux et qui laisse du coup une grande liberté, sans oublier que l’essence coûte également rien du tout. Si t’es pas très à l’aise en scooter je te mets direct en garde : la circulation est très dense et très dangereuse, les accidents de touristes en scooter arrivent constamment et les plus chanceux finissent handicapés… donc pas de risques inutiles : si t’es pas Valentino Rossi, le taxi reste très accessible et la vie a surtout pas de prix !

Grâce à la location de scooter nous avons pu faire un tour de la ville et notamment visiter le temple : Wat Phrathat Doi qui surplombe la ville tout en haut d’une colline. Splendide ! Encore une fois si vous êtes comme moi amateur de culture asiatique, vous en prendrez pleins les yeux.

Si t’es amateur de café, sache aussi qu’à Chiang Mai se trouve le Coffee Shop d’un barista champion mondial en coffee crafter : le Ristr8tto 

cm1

Et enfin, si t’es amateur de Pad Thai, je me dois de te parler du Lemongrass où j’ai pu déguster le meilleur Pad Thai de toute ma vie.

Pour continuer dans la lignée bons plans bouffe, tu peux aussi t’arrêter les yeux fermés aux Bamboo Cafe.

Maintenant que le cadre est posé, je vais enfin pouvoir te parler de notre aventure, où plutôt de la journée complètement magique qu’on a passé avec les éléphants. Grâce à Loolu Tour nous avons en nous, un souvenir gravé à vie. D’ailleurs je vous invite à le contacter directement via sa page FB si vous avez un voyage en préparation, il est adorable et vous proposera l’excursion parfaite en lien avec vos envies. Loolu, c’est une sorte de guide/chauffeur privé et pour une 50/60 d’euros, il t’embarque le matin jusqu’au soir pour te faire vivre une journée riche en aventures.

Dans un premier temps il nous a fait découvrir la ferme aux orchidées et aux papillons. L’occasion de nous promener autour d’une variété incroyable d’orchidées avant d’entrée dans un monde peuplé de papillons, qui dansent autour de toi.

Nous avons ensuite découvert une ancienne fabrique de papier à base de … caca d’éléphants (non tu ne rêves pas) (bon ok ça c’était pas top xD) avant d’aller rencontrer nos amis les éléphants.

cm3

Ce qui est vraiment très bien avec Loolu Tour, c’est qu’il n’est pas dans une démarche touristique pure, ainsi il nous a mené dans une ferme respectueuse du bien-être animal où c’est l’animal qui décide et non le touriste. Pas question de les forcer à quoi que ce soit, nous étions en totale liberté avec eux, à jouer avec eux, se baigner avec eux… et c’était incroyable.

Cette aventure restera honnêtement le plus beau souvenir de toutes mes vacances cumulées (à égalité avec la fois où j’ai nagé avec des tortues de mer à Bouillante en Guadeloupe J)

Nous avons poursuivi l’expédition aux cascades pour manger un repas typiquement Thaï : du fried rice dans une feuille de bananier avant de filer faire du rafting puis de visiter le Long Nek Village. Un village qui semble figer dans le temps et les traditions.

cm4

Nous avons profité d’être à Chiang Mai pour tester les talents de masseuse des Thaïlandaises. En effet, le massage en plus d’être un moyen de profiter du tourisme fait parti intégrante du mode de vie des Thaïlandais. Pour 10 euros, tu peux donc te faire masser, la tête et les épaules ou bien les pieds pendant 1 heures et franchement, c’est juste le pied (sans mauvais jeu de mots).

Nous avons également testé le Cabaret de Chiang Mai, pour y voir un spectacle de LadyBoy ! Honnêtement j’avais beaucoup d’appréhension sur ce genre de show et en fin de compte j’ai découvert quelque chose de complètement différent de ce que j’aurai pu imaginer. En premier lieu ce qu’il faut savoir c’est que les Ladyboy sont respectés et bref c’était hyper divertissant, le spectacle était très travaillé (surtout pour une ville comme Chiang Mai) et les Ladyboy bluffantes ! (Tu pourras même y croiser le sosie de Rhianna) Nous avons vraiment passé un très bon moment !

Si je devais ajouter une dernière chose à faire à Chiang Mai : c’est son marché de nuit. Très sympa et n’oubliez pas d’ailleurs que tout est négociable 😉 L’occasion de faire le pleins de souvenirs typiquement Thaï ! La vie à l’air de ne jamais s’arrêter là-bas, même dans les terres ! En effet tu peux retrouver à tous les coins de rue un 7 Eleven, une chaîne d’épiceries ouvertes 7 jours / 7 et 24h/24 ! Pratique quand t’as envie de manger un Reeses à 23h 😉 (comme ce soir par exemple…)

Accueil Voyages

Notre périple en Thaïlande : Bangkok

2 août 2016

Comme promis sur Instagram, je me lance enfin dans la rédaction de notre super périple en Thaïlande, en espérant pouvoir en aiguiller certains dans la préparation de leur propre futur voyage, ou simplement pour finir de convaincre ceux qui hésiteraient encore un peu.

J’ai eu du mal à organiser mes idées, ainsi je vais pas être hyper originale et simplement découper le périple par villes, afin d’éviter que les articles soient beaucoup trop longs et indigestes. Je pense que vous vous en foutez de savoir tous dans les moindres détails, l’idée est d’avoir cette ligne directrice, de savoir concrètement ce que vous pouvez faire de sympa dans chacune de ces villes, toutes belles à leur façon et ayant toutes leurs particularités.

Si je devais d’ailleurs résumer la Thaïlande, je dirais que c’est ce mélange là qui m’a séduite : le fait de trouver dans le même pays des paysages et ambiances différentes, que ce soit l’aspect très urbain de Bangkok, le côté sauvage des terres de Chiang Mai ou encore les îles aux panoramas paradisiaques telles que Koh Phi Phi ou Koh Tao… Cumuler le tout sur 15 jours ou 3 semaines, il y a pas plus dépaysant, croyez-moi !

Ainsi, le périple commence par Bangkok, où nous avons passé concrètement une journée en arrivant et une autre avant de quitter le pays. Après nos longs vols, nous avions décidé de prendre un hôtel sympathique, histoire de bien attaquer ces vacances et de recharger les batteries avant l’aventure. Ainsi nous avons séjourné dans un hôtel vraiment splendide, une merveilles, un peu excentré mais vraiment canon. Il s’agit de l’hôtel AVANI. Un hôtel tout beau tout neuf puisqu’il a ouvert l’an passé. Son gros point fort : une superbe piscine en rooftop ! Il est certes excentré, mais met à disposition une navette fluviale gratuite qui permet de rejoindre le centre (attention cependant aux horaires le soir) mais toujours la possibilité de rentrer facilement à l’aide des nombreux taxis (attention, négocier le prix ou alors imposer au chauffeur qu’il allume le meter) et Tuk-Tuk… (tout est une question de négociation). Attention également à la circulation qui est très dense ! (Notamment si vous vous dirigez vers l’aéroport, prenez beaucoup de marge !)

bgkk4

bgkk5

bgkk6

Parmi les restaurants que nous avons fait, je n’en retiendrai uniquement un : Tealicious. Le restaurant ne paie pas de mine, caché dans une ruelle, mais l’accueil y est top. Tenu par un anglais qui va prendre le temps de vous expliquer absolument toute la carte. Nous n’avons pas été déçus de nos choix, par contre il ne faut pas être hyper pressé, l’attente est assez (trop) longue. L’occasion pour ma part de tester le Pineapple Fried Rices et de gouter LE dessert Thai par excellence. Je dis ça parce que là-bas, ils ont clairement moins le bec sucré que chez nous, du moins pas pendant les repas. Et de nombreux restaurants ne proposent même pas de desserts mis à part celui là : Mango Sticky Rice… et croyez-moi, pas besoin d’avoir du choix quand on a un dessert aussi canon !! Une mangue fraiche au goût inconnu chez nous, accompagnée d’un riz gluant chaud, au lait de coco, le tout agrémenté de noix de cajou (j’espère que je vous ai mis l’eau à la bouche car perso, rien de l’écrire et de me souvenir de cette tuerie, je bave !)

bgkk

Côté visites, il était hors de question de passer par Bangkok sans aller voir le temple du Bouddha Couché (Wat Pho). C’était personnellement le premier temple (purement asiat) que je voyais de ma vie et que dire à part que c’est impressionnant (en particulier celui là, puisque le Bouddha couché en question est juste énorme !). Dans les bonnes choses à savoir, prévoyez toujours de quoi vous couvrir les jambes et les épaules, par respect en premier lieu et surtout pour ne pas qu’on vous refuse l’entrée (certains temples sont moins contrôlés, mais j’insiste sur le fait de jouer le jeu… de 1/ parce que le respect c’est essentiel et de 2/ parce qu’autant vivre l’expérience pleinement en se pliant aux mêmes règles que les locaux).

bgkk2

Côté Shopping, nous sommes allés à l’impressionnant MBK, un centre commercial complètement démesuré où tu peux absolument tout acheter, autant de la contrefaçon que du vrai, autant des fringues que de la nourriture ou des meubles et du Hi-Tech… Nous en avons profité pour acheter une carte Sim sur place, valable 1 mois pour environ 10 euros, qui nous permettait d’avoir 30 min d’appel au cas où on se perdait mais surtout de la 3G n’importe où en no limit. Concernant les imitations (pour ne pas dire contrefaçon), personnellement je ne me suis pas laissée tenter. Si vous êtes exigeante comme moi, vous ne trouverez pas votre bonheur… Cela reste cheap. (Ce n’est que mon avis très perso).

Si vous êtes un peu plus roots, préférez Chinatown et vous serez directement embarqué dans une ambiance folle. Un mélange d’épices dans l’air, la foule qui s’affaire… Tout est également cheap, on visite ce quartier pour s’imprégner de l’univers avant toute chose, puisqu’on est davantage sur du shop « grossiste ». Nous avons tout de même réussi à trouver une balance à l’ancienne dans un petit store spécialisé, un beau souvenir qui trône désormais dans notre cuisine.

bgkk3

Le second hôtel que nous testé (pour le retour) est l’hôtel Ibis Sathorn, pratique car à proximité de l’aéroport. l’hôtel répond aux critères Ibis, donc c’est propre, la literie est pas mal. Niveau tarif, c’est correct, puisqu’on est sur du 1700 Baht la nuit petit déj compris. Petit bémol tout de même car on a eu quelques galère avec l’eau chaude et le petit dej est franchement pas terrible (fruits sans gout, pas beaucoup de choix…).