Browsing Tag

top assmat

Accueil Bébé Perle

Comment trouver une Assistante Maternelle ?

11 avril 2018

Un article purement pratique ce soir puisqu’on va parler mode de garde !

Peu importe où l’on vit, il faut dire ce qui est, c’est un peu l’Aventure avec un A majuscule.

Initialement, nous désirions inscrire Mia en crèche. Nous avons ainsi tenté notre chance dans trois arrondissements : celui où nous vivons, celui où je travaille et celui dans lequel mon chéri travaille. Lors des inscriptions, les directrices que nous avons rencontrées en mairie ont toutes eu le même discours face à notre dossier. Il était préférable dans notre situation d’opter pour une autre solution, c’est à dire : une assistante maternelle.

Qui dit assistante maternelle dit dépendre d’une seule personne et non d’une structure, qui dit assistante maternelle dit être parent employeur et donc concevoir un contrat et être au fait de tous les calculs complexes et autres lois/conventions. Mais qui dit assistante maternelle dit aussi inclure une nouvelle personne de référence dans la vie de bébé.

Sauf que, trouver une assistante maternelle… ce n’est pas si simple, du moins c’est ce que je pensais…

 

Les mairies m’avaient conseillé de contacter les RAM (Relais d’AssMat), mais cela ne fut pas très concluant pour nous. En effet, étant donné que les AssMat peuvent voir leur contrat se rompre en quinze jours, il leur est impossible de tenir des listing à jour. Surtout que la cooptation fait bien son job, puisqu’une « bonne » nounou qui souhaite travailler, peut enchaîner les contrats sans vraiment faire de pauses et donc sans avoir à en parler à leur RAM. Nous avons donc eu une liste (envoyée à plus d’une dizaine de parents par jour) de trois nounous, habitant à l’autre bout de notre arrondissement. Déprimant.

Et puis j’ai découvert une mine d’or (au moins ahah). Attention, c’est tout bête et pourtant…c’est à mon sens la base pour trouver une nounou à proximité de chez soi : monenfant.fr

Le site propose en effet, (via son adresse postale) de localiser toutes les AssMat à proximité de son domicile ! Bonheur !

Bon, il n’y a pas le statut (disponible ou non) ni le nombre d’agréments, mais tout ce qu’il faut pour les localiser facilement et prendre contact ! Ensuite, c’est de la prospection, il faut se motiver et appeler… encore et encore. J’ai dû contacter une bonne trentaine de nounous (oui oui) pour une dizaine de non-réponse, une douzaine de « je suis complète » et enfin 6/8 de « j’ai une place ».
Pour certaines, ce n’était pas tout de suite, pour d’autres il y avait des concessions à faire « je ne prends pas d’enfants le mercredi…»,«le soir, je termine à 17h30… » …
Dans un premier temps, je n’ai supprimé aucune solution car au delà des concessions, l’idée de fond reste de confier son enfant à quelqu’un à qui on a envie de faire confiance, et non pas parce que c’est pratique. Si j’avais eu confiance uniquement en la nounou qui ne souhaitait pas prendre d’enfants le mercredi et bien j’aurai adapté ma vie professionnelle, tout simplement. Bon, cela n’a finalement pas été le cas puisque nous avons  trouvé, parmi les finalistes, une nounou répondant parfaitement à nos critères.

Pour le côté qui m’enchantait le moins : « parents employeurs », nous avons opté pour une solution clé en main via le site Top-AssMat.

La plateforme nous a ainsi aidé à rédiger le contrat de façon hyper pédagogique en mettant en avant tous les points clés, notamment sur les frais d’entretiens (minimum règlementaire à + de 8h par jour d’accueil) ou encore la majoration des heures complémentaires et supplémentaires.

La plateforme nous a également permise d’ajuster le tarif de notre nounou (son tarif à l’heure était un poil trop élevée pour la CAF (plafond Pajemploi à ne pas dépasser si l’on souhaite que la CAF prenne en charge les charges sociales, point de vigilance non négligeable puisque le coût de votre nounou passe du simple au double !) ou encore de connaître nos droits (complément du libre choix du mode de garde qui est accessible à tout le monde pour un minimum de 175 euros d’aide versé !).

Tous les mois, la plateforme calcule tous les détails (congés, déductions absences…) et génère des bulletins de salaire lisibles, ainsi qu’un tuto pour remplir très facilement l’attestation employeur sur Pajemploi. Et même lorsque notre nounou a été malade, la plateforme nous a aidé dans les démarches à réaliser (attestation de salaire pour la CPAM). Bref, une solution optimale pour 5 euros et des brouettes par mois, qui nous offre sérénité et tranquillité.

Bref, pas de miracles dans cet article mais quelques pistes qui je l’espère, vous aideront dans vos recherches et vos démarches ! Bon courage !