Browsing Tag

voyage

Accueil Bébé Perle Lifestyles

Prendre l’avion avec un bébé de 10 mois

3 octobre 2018

J’avais envie de vous partager notre première aventure à l’étranger avec bébé. En effet, je me suis dit que de partager notre expérience pouvait peut-être aider quelques parents dans l’organisation de leurs prochaines vacances ou simplement convaincre les plus peureux.
Pour cette première aventure, nous étions nous-même très mitigés et je dois avouer avoir parcouru de nombreux blogs et forums pour me rassurer.
Et, si nous avons finalement choisi Lisbonne c’est parce que c’était à nos yeux une destination « facile », car à seulement 2h de vol de Lyon avec sur place du monde pour voler à notre secours.

Coté valise ?

Nous partions une semaine, et nous avions droit à 2 valises cabines + notre yoyo dans l’avion + 10kg en soute pour bébé (lit, poussette… bref ce que vous voulez). Nous avions pris un supplément en soute de 15 kg.
Mia avait donc 2 valises cabines totalement dédiées et nous, la valise en soute.
Ainsi, une des valises cabines contenait toute la nourriture, produits et soin, tandis que l’autre contenait ses vêtements et jeux.
Ce qu’il faut savoir, c’est que lorsqu’on voyage avec un bébé, nous avons aucune limite niveau nourriture/liquide dans l’avion. Cependant, nous, nous avons une limite de bras (et oui seulement 4 !) et une poussette à pousser ! Nous avons donc fait des choix.

Niveau nourriture, j’avais lu un peu partout qu’il n’y avait pas une grande variété de petits pots sur place… Normal, au Portugal les mamans font la soupe ! J’avais donc pris quelques pots Hipp, pour la première partie du séjour et avec le recul je regrette de ne pas en avoir pris plus car oui, je confirme : il n’y a pas grande variété du tout ! En fait il n’y pas de variété tout court !
Bref, ne cherchez pas du bio et encore moins la compo des produits sur les étiquettes ! J’avais prévu 4 pots du midi et 4 pots du soir… j’ai donc complété par 1 petit pot Bledina (trouvé sur place) et deux soupes Bledîner (un peu moins mystérieuses que les pots et sur lesquelles on retrouvait la compo en français sitôt l’emballage en carton retiré).
Concernant les laitages, je savais que je ne trouverai pas ce que Mia mange sur place, alors je suis partie avec 8 yaourts et 6 compotes.
Ce qu’on a su un peu tard, c’est que tous les restaurants servent de la soupe pour les bébés (ils mixent à votre guise… avec plus ou moins de morceaux) mais là encore, difficile de connaître la compo et encore moins la liste des ingrédients (sauf si vous maîtrisez la langue portugaise !)

Coté lait, je suis partie avec une boîte complète, un sachet (pour être large) et deux bouteilles de Mont Roucous pour avoir de quoi faire les premiers jours, le temps d’aller faire les courses sur place et de trouver de la Luso (eau adaptée aux bébés). Nous sommes partis avec deux biberons MAM, un seul aurait suffi, mais cela nous donnait plus de liberté…

Concernant les couches, nous avions pris un paquet de Lyllidoo. Nous avons donc acheté sur place les Dodot, qui n’ont surement pas une compo irréprochable mais qui étaient plutôt quali et douces et surtout, qui n’ont pas causé de rougeurs ou autre à Mia.

Niveau trousse de toilette, nous avons emmené avec nous son savon habituel (Gel douche Weleda au calendula), une crème pour le change au cas où (de la même gamme) et puis quelques pipettes de sérum physiologique. Nous utilisons très peu de produits au quotidien :  son liniment est un Cattier et ses lingettes des Waterwipes. Nous avions pris d’ailleurs deux paquets de lingettes, 1 paquet de cotons et puis un flacon de Doliprane ainsi que des sachets de solutions de réhydratation pour nourrisson (si jamais…et on a bien fait !).

Du côté des jouets, nous avons fait light et avions pris uniquement ses jeux favoris (deux livres, son doudou (of course !) et un hochet ou deux) et cela était largement suffisant.

Dans la seconde valise, nous avions glissé 7 bodies, 2 pyjamas (si jamais le temps se rafraichissait), deux gilets, deux/trois paires de chaussettes et exclusivement des shorts, combishort, t-shirts…  au total : une tenue par jour. J’ai regretté de ne pas avoir pris un petit savon (type savon de Marseille), pour nettoyer les tâches (vous savez, celles qu’il ne faut pas laisser trainer si on ne veut pas que ça soit mort), j’ai donc acheté un savon sur place au rayon lessive d’une supérette (mais bien sûr, pas moyen d’en connaître la compo…)

On avait également pris un pantalon pour l’avion et sa paire de chaussures adaptées aux premiers pas (Easy Peasy), sans oublier sa turbulette et un petit plaid. De ce côté-là, nous avons aussi été plutôt bon, nous avons manqué de rien.

Élément indispensable pour visiter Lisbonne avec un bébé : le porte bébé ! Nous n’avons pas regretté ! D’ailleurs je vous publie très vite le City Guide de Lisbonne, avec nos reco sur porte-bébé ou poussette selon les quartiers (pas mal pour prévoir les visites !)

Le voyage…

Le jour J, nous avions beaucoup d’appréhensions sur le vol, surtout que manque de bol, nous sommes restés coincé 1h à la porte d’embarquement à cause de l’évacuation d’un passager. Nous avons eu beaucoup de chance car Mia a été parfaite bien que nous ayons décollé avec une heure de retard. Dans l’avion, nous étions contre le hublot et, elle a été littéralement fascinée. Elle a regardé très attentivement ce qu’il se passait sur la piste et puis n’a pas dit un mot pendant le décollage, sa tétine en bouche.
Nous avions prévu un petit biberon d’eau au cas où mais nous n’en avons finalement pas eu besoin car rapidement après le décollage, elle s’est endormie sur moi.

Le vol retour a été un peu moins facile… encore une fois nous avons décollé avec une heure de retard (cette fois-ci on avait loupé le créneau de décollage) et bien sûr, l’équipage nous a annoncé la nouvelle, qu’une fois qu’on avait pris place dans l’avion. Pour couronner le tout, je me suis fait piquer ma place contre le hublot par une « vieille relou » (et je regrette vraiment de ne pas l’avoir fait bouger car je suis convaincue que le fait de regarder par le hublot aurait occupé Mia, comme à l’aller). Bien évidemment, la vielle relou n’a pas fermé sa bouche du voyage…

Mia n’a pas été pénible, mais elle a eu plus de mal à tenir en place. Nous avions pris un vol de nuit en pensant qu’elle dormirait et que cela serait plus simple mais dur dur de trouver le sommeil avec la vieille relou, qui réglée comme une montre suisse lâchait tous les quarts d’heure « Elle ne dort toujours pas ? ». Bref…

Et sinon, le gros avantage à partir au Portugal c’est que les enfants y sont rois ! Ainsi, grâce à Mia, nous n’avons jamais fait la queue (et cela même à Belem quand on est allé manger les Pasteis…).

De même, pour se rendre à notre Airbnb, nous avons pris un taxi, (les seuls qui ont le droit de prendre des bébés sans siège auto, ce qui n’est pas le cas des chauffeurs UBER par exemple) et même si je n’étais pas très relax à l’idée de prendre une voiture sans siège pour Mia, la circulation est tranquille et l’aéroport vraiment à proximité… en 10 minutes seulement on était à l’appartement. Le chauffeur a été super gentil, à nous aider avec la poussette et compagnie !

Concernant le logement, nous partons habituellement à l’hôtel, parce qu’en vacances je suis une grosse faignasse qui adore ne pas faire son lit et se lover dans des serviettes de bain géantes tout en se faisant péter le bide aux buffets petits dej (j’assume !). Mais là où s’était possible quand Mia avait quelques mois, les choses se compliquent un peu. En effet, à 10 mois, Mia a l’habitude de dormir seule dans sa chambre et de faire ses siestes seule également. Désormais il est impossible de faire dodo ensemble… si elle est avec nous, c’est fête du slip garantie !
Bref, mis à part claquer un smic dans deux chambres communicantes d’hôtel, je ne voyais pas d’autres solutions que de prendre un Airbnb.

Sans regret !

En effet, l’appartement était superbe, très bien situé (mal isolé mais c’est le cas de tous les apparts à Lisbonne) et surtout, contenait lit bébé et chaise haute !
Je vous laisse le lien ici (et je ne vous parle surtout pas de la terrasse trop mignonne) :
L’appartement doit faire une soixante de mètres carrés et à tout ce qu’il faut pour accueillir jusqu’à 6 personnes et un bébé. Carlos, le gestionnaire, est qui plus est très disponible en plus de parler parfaitement bien français.

Lisbonne ?

Et sinon en vrac et pour finir cet article déjà bien trop long à mon goût, on a particulièrement aimé l’hospitalité et la gentillesse des gens (les mamies qui s’arrêtent pour s’émerveiller devant ton enfant), les restaurants qui ont tous une chaise haute, les gens qui globalement te laissent passer en priorité et ça complètement naturellement.

Lisbonne a beau casser les mollets des touristes et n’être vraiment pas faite pour les poussettes, elle reste une destination absolument kids friendly !

Bon, on ne va pas se mentir, même si l’avion s’est bien passé, les 4 jours passés sur Lisbonne ont été un peu compliqués avec Mia. Les dents, la roséole, un coup de chaud ? Nous n’aurons jamais la réponse. Même si on ne regrette absolument pas ses premières vacances en famille à l’étranger, les visites associées aux nuits blanches ne sont pas le combo idéal mais, on est surement un peu maso car nous avons déjà hâte d’organiser le prochain voyage en famille et surtout hâte de la voir encore découvrir, s’émerveiller et observer !

La suite au prochain épisode 😉

Accueil Voyages

City guide – 1 semaine à Dubaï

17 août 2018

Je profite de cette semaine off pour vous partager le City Guide de notre dernier voyage à Dubaï (oui oui j’ai au moins 4 destinations de retard !!)

Pourquoi Dubaï ? C’est vrai que ça ne ressemble pas vraiment aux destinations qu’on choisit habituellement et le choix a été dans en premier temps plutôt tourné vers le « pratique ». En effet, nous avions une semaine à deux et nous souhaitions un voyage très dépaysant sans perdre trop de temps dans les transports. En creusant, j’ai découvert des facettes plus intéressantes que le Dubaï bling bling des reportages TV, notamment sa proximité avec Abu Dhabi !

— ORGANISATION —

Pour commencer je souhaitais faire un petit point sur l’organisation, mes habitudes et bons plans.

Lorsqu’on prévoit un voyage, nous nous fixons toujours sur 2-3 destinations et ensuite, on commence à fouiner. Dans un premier temps, je me sers beaucoup de l’onglet « Flight » sur Google, car il permet de voir les prix jour par jour et ainsi d’adapter son voyage en conséquence (par exemple pour notre prochaine destination, j’ai ainsi vu qu’il était plus économique de voyager du mercredi au mercredi, le prix était deux fois moins cher !). Pour Dubaï, nous avions moins de liberté, étant donné que Mia était gardée pendant notre séjour par sa mamie, nous avons juste décalé du dimanche au dimanche, ce qui était un peu moins cher que du samedi au samedi. Nos billets A/R Genève-Dubaï nous ont coûté 500e par personne, car nous les avons pris au dernier moment. Avec un peu plus de délais, vous pouvez trouver des A/R à 300 euros !

Pour les hôtels, nous passons toujours par Booking, et à force de voyager via le service, on a le badge « Genius » qui donne quelques privilèges comme de belles réductions dans certains jolis hôtels. De même, Booking est une plateforme plutôt fiable, nous avons eu un seul soucis avec eux, à NYC et nous avons été relogés le lendemain par leur service clients. Bon, ils sont moins efficaces pour gérer les remboursements, mais ils ne te laissent pas en galère (C’est déjà ça !).

Pour les activités, j’essaie de me renseigner en amont via les retours amis et les forums de discussions. Si le prix est plus important sur place, je prends tout sur le net en allant directement sur les sites des musées et autres. De la sorte, vous bénéficiez bien souvent de prix avantageux mais aussi de coupes files !

— CITY GUIDE DUBAI —

Nous sommes arrivés de nuit au Gevora Hotel. L’hôtel est actuellement l’hôtel le plus haut du monde (on le voit de l’avion). Il a ouvert en février 2018 et il est au final… assez décevant. Loin d’être terminé, certains étages sont encore en travaux alors que paradoxalement l’hôtel a déjà bien subi (parties communes abîmées, mosaïque de la piscine qui se fait la malle, coussins tâchés…). A la base, nous avions choisi de prendre un hôtel en ville et un autre à Jumeirah pour pouvoir être plus proche des activités… avec le recul, l’hôtel à Jumeirah était parfait et les taxi et Uber sont si peu chers que cela n’aurait pas été gênant de s’excentrer un peu.

DUBAI MALL – AQUARIUM & BURJ KHALIFA #JOUR1

dubai01dubai02

Nous avons réservé les billets via cette plateforme

Le Dubaï Mall est sans surprise complètement démesuré. Ne perdez pas votre temps à faire du shopping, les prix sont plus chers qu’en France ! L’aquarium est quant à lui très beau, la collection de requins est impressionnante ! Pour finir, nous sommes allés au Burj Khalifa en fin de journée, afin de pouvoir contempler la vue de jour et de nuit !

dubai03dubai04dubai05dubai07

ABU DHABI – LA GRANDE  MOSQUEE & LE LOUVRE #JOUR2

Nous avons pris nos billets combinés ici.

L’organisation était vraiment parfaite ! Une navette est venue nous chercher le matin à l’hôtel et notre guide nous a raconté l’histoire de Dubaï et d’Abu Dhabi pendant le trajet, c’était très enrichissant. Nous avons mis un peu moins de 1h30 pour rejoindre la Grande Mosquée et c’était incroyable. Nous sommes restés la matinée sur place puis nous avons rejoins Le Louvre. Malheureusement, j’ai foiré toutes mes photos. La différence de température entre les salles d’expo et l’extérieur était tellement importante, qu’il m’était impossible d’enlever la buée de mon objectif !

 dubai10dubai11dubai12dubai13

VIEUX DUBAI – SOUK OR, EPICES & TISSUS & DUBAI MUSEUM #JOUR3

J’ai été un peu déçue par le Vieux Dubaï, je m’attendais à quelque chose de plus atypique et au final, j’ai eu l’impression d’être au Souk de Sousse. Même si les vitrines remplies d’or sont impressionnantes et les allées parfumées aux épices d’ailleurs, on est vite rattrapé par notre casquette de touriste. Résultat : on s’est fait poursuivre pour nous vendre la terre entière (au moins). Bref, ça nous a rapidement fatigué ! Nous avons donc filé pour prendre une navette pour traverser la crique (1 Dirham !) et nous nous sommes arrêtés par hasard au Dubaï Museum (le plus vieux bâtiment de la ville), à 3 Dirham l’entrée.

dubai14dubai15

JUMEIRAH MARINA – THE BEACH #JOUR4

Changement de décor, en cette quatrième journée, nous partons en effet en direction de Jumeirah Marina, retrouver notre second hôtel le Sofitel Jumeirah Beach. Rien à redire, le standing Sofitel est bien là : la literie est juste canon, le personnel aux petits soins et le petit dej’ royal !

Nous en avons profité pour passer une journée au calme. A la base nous souhaitions faire du quad dans le désert, mais les températures avoisinant les 50°, ce n’était malheureusement pas possible. Pas grave, faire trempette dans la piscine puis profiter de la plage en bas de l’hôtel, c’est bien aussi !

dubai21dubai23

ATLANTIS – AQUAVENTURE WATERPARK #JOUR5

Nous avons pris nos billets ici.

Et c’est comme des gosses que nous avons pris le taxi le matin pour rejoindre Atlantis et passer la journée dans le célèbre parc Aquatique. Il est souvent mentionné, notamment pour une de ses attractions qui est un toboggan qui plonge dans un bassin de requins.

On n’a pas regretté, il faisait tellement chaud qu’on a passé la journée au frais dans l’eau ! Le principe du parc est vraiment sympa car on peut rejoindre toutes les attractions en restant dans l’eau avec sa bouée. En effet, il y a au milieu du parc une sorte de rivière canadienne avec quelques vagues bien sympa !!

Par contre, attention aux taxis qui augmentent leurs charges au départ d’Atlantis (et hop paie petit touriste !) Donc plutôt prendre un Uber pour rentrer.

MADINAT JUMEIRAH – SOUK & BURJ AL ARAB #JOUR6

Et pour finir notre semaine, nous sommes allés nous promener du côté de Madinat Jumeirah. Alors, on y va plus pour la beauté des petits canaux que pour le Souk, qui n’a aucun intérêt sauf peut-être pour chiner des souvenirs à rapporter à tata dans un lieu climatisé ? Bref, la vue est très sympa et donne directement sur le Burj Al Arab (à défaut d’y dormir un jour ahah !)

dubai25dubai26

— CITY GUIDE FOOD DUBAI —

Bah non, je pouvais pas faire un City Guide sans parler bouffe ! Dubaï est une ville constituée en majorité d’expat’. Tout est configuré business ou tourisme. Du coup, on n’a pas croisé de plats typiques mais beaucoup de grandes chaînes américaines. Mais bon, ce n’est pas une raison pour ne pas faire deux trois petits trucs cool !

  • Manger sur la terrasse du Dubaï Mall pour contempler le spectacle des fontaines et le jeu de lumières sur les façades du Burj Khalifa – Carluccio’s

dubai08dubai09

  • Regarder la demi-finale de la Coupe du Monde sur un écran géant – Ayoush Café

dubai16

  • Prendre un méga petit dej de folie Au Pain Quotidien avant de partir à l’aventure (Vous en trouverez tous les 500m environ, généralement à côté d’un Starbucks !)

dubai17

Manger dans un superbe Rooftop – Kong 40

dubai18dubai19

Se taper un bon burger US sur la Marina – Shake Shack

dubai20

Faire péter son taux de sucre avec les fabuleux cheesecakes de Cheesecake Factory

dubai22

Et puis parfois (essayer de) manger un peu plus healthy chez Big Chefs

dubai24

— MON AVIS —

Une destination parfaite sur une très courte période, surtout si vous êtes baroudeurs car on fait relativement vite le tour des activités intéressantes. Personnellement je m’y arrêterai avec plaisir si un de nos prochains voyages prévoyait une escale ici. La vie est globalement très chère sur place, notamment les restaurants et les activités, qu’il vaut mieux réserver en avance sur le net.

En bref, une destination pour se reposer au bord d’une piscine (mais il y a moins cher pour ça !) ou une destination à faire en escale de 3 jours !

— VLOG —

Une petite nouveauté ici : voici le résumé de la semaine en 3 minutes !

Alors c’est la première fois que je créais du contenu sur ce format, il y a donc beaucoup de choses à revoir mais cela aura été un bon exercice pour se rendre compte des contraintes liées au montage. Du coup, bah, j’espère que le prochain sera plus quali.

Ps : J’assume (pas du tout) les extraits d’Aquaventure, où je suis totalement à mon avantage ahah !

Accueil Voyages

3 jours à Montréal

4 septembre 2017

Mieux vaut tard que jamais, vous me connaissez bien maintenant.

Petit retour sur notre voyage en mai, où on a profité du deuxième trimestre de grossesse pour réaliser quelques destinations qui nous faisait rêver étant donné que l’organisation sera sans doute moins simple ensuite avec bébé Perle.

Je commence à l’envers puisque Montréal était notre dernière destination. L’occasion d’aller faire coucou à la famille, puisque nous avons la chance d’avoir une cousine sur place qui nous a gentiment hébergé chez elle ainsi que mener à la découverte de la ville aux cents clochers.
Cette ultime destination débutait bien mal puisque nous avons perdu une journée, suite à un soucis d’avion. En effet, nous devions arriver de nuit. Nous avions une première correspondance entre Cancun et Washington puis un petit vol entre Washington et Montréal.  Malheureusement, suite à notre atterrissage à Washington, l’avion a été heurté par un camion citerne. Ce qui nous a immobilisé de très longues heures sur le tarmac en attendant que les pompiers et la sécurité donnent leur feu vert pour rejoindre l’aéroport. Nous avons ainsi loupé notre correspondance…
Cet aéroport étant minuscule (Baltimore) et étant donné l’heure tardive, impossible d’enregistrer de nouveaux billets pour un autre vol. Nous avons ainsi été transféré dans un autre aéroport à Washington en bus. Un trajet d’une heure pour apprendre que nous n’aurons pas de vol avant le lendemain matin… Les aléas du direct !

Fort heureusement nous avons eu la chance d’avoir un temps superbe pendant notre petit séjour l’idéal pour traverser l’impressionnant cimetière de Notre Dame des Neige puis découvrir la splendide vue du Mont-Royal avant de redescendre en ville magasiner rue Sainte Catherine.

MT01

Un vrai coup de cœur pour cette ville, qui ressemble à un mini New York avec ces petits buildings mais qui respire davantage car bien plus de verdure. Globalement nous avons adoré l’ambiance, les canadiens sont tellement relax et dégagent moins d’hostilité que chez nous. L’espace est bien aménagé, les rues larges, on ne se sent pas une seule seconde, oppressé. L’été est certes doux mais l’hiver est costaud par là-bas. Cependant cela permet de pratiquer des activités super sympa (patin à glace, luge, raquettes…) et puis la ville a été faite autour de ce climat puisqu’il y a une carrément une ville sous la ville, avec de nombreux souterrains donnant accès aux magasins et centres commerciaux en tout temps…donc pas si contraignant que cela !

Nous avons également découvert le charme du Vieux-Port en se promenant le long du Saint Laurent avant de prendre de la hauteur du haut de l’observatoire Ville Marie, qui permet d’avoir une vue à 360° de la ville (un mini Empire State Building en somme). L’activité est plutôt agréable, car elle propose un parcours, retraçant les principaux emblèmes et piliers culturels sous forme de vidéos. Chaque vidéo retrace un quartier, un symbole, un temps-fort et se clôture par un mini questionnaire. A la fin du parcours, grâce à un bracelet connecté, vos réponses sont moulinées afin de vous proposer selon vos goûts et centres d’intérêt les visites les plus susceptibles de vous plaire.

MT03

Nous avons aussi fait un petit détour par le Centre Phi, qui propose régulièrement des expositions temporaires. Pendant notre séjour, le thème de l’exposition était la VR. Un moment très sympathique, où nous avons pu tester les casques via différents scénarios. Une activité d’ailleurs totalement gratuite.

Enfin, encore une activité liée à la temporalité, puisque nous sommes allés à la Basilique Notre Dame de Montréal voir l’époustouflant spectacle Aura. Une expérience incroyable qui se déroule en deux temps. La première partie consiste à se promener dans la sublime basilique. Plusieurs point d’étape permettent de visualiser des animations mis en place autour des fresques, tableaux et vitraux du bâtiment religieux. Puis on est invité à prendre place. Et là… et là, c’est assez inattendu à vrai dire. En effet, pendant 30 minutes, on en prend pleins les yeux et les oreilles. Une ambiance folle prend possession des lieux. Différents tableaux entrent en scène, transformant complètement les lieux. On oublie tout ! On oublie qu’on est dans un lieu de culte, on est bluffé par ce que la lumière nous laisse voir et imaginer, on est emporté par la musique. Un moment incroyable ! J’ignore jusqu’à quand le spectacle est prévu, mais vous avez la possibilité de le faire, n’hésitez pas. N’hésitez pas également à prendre tôt vos billets, le spectacle est en effet victime de son succès et fait salle comble à chaque prestation.

Notre dernière journée sur place a été rythmée par la découverte de l’Oratoire Saint Joseph du Mont Royal. Encore l’occasion de prendre de la hauteur puisque l’édifice domine puis par la visite de Saint Laurent, notamment pour le Street Art mais aussi Saint Roch pour ces nombreuses boutiques vintages.

MT02

Côté bouffe, voici quelques bonnes adresses à impérativement tester :

Chez L’Epicier – 311 Rue Saint Paul Est, Montréal, QC H2Y 1H3, Canada
Plutôt gastro et découverte de nouvelles saveurs chez L’Epicier. Cette belle adresse du Vieux-Port nous a charmé en premier lieu pour sa belle décoration, un peu vintage, un peu tendance, puis par l’originalité de sa carte. Chez l’épicier tout est frais et surtout les mariages surprenants.

MT04

Olive et Gourmando – 351 Rue Saint-Paul O, Montréal, QC H2Y 2A7, Canada
Il faudra surement vous armer de patience avant d’avoir une table chez Olive et Gourmando. En effet, victimes de leur succès, ont comprends vite pourquoi si on a eu le courage de patienter. Des produits frais, de saison, une cuisine saine et équilibrée mais pourtant très gourmande. J’y ai dégusté un excellent « bol santé » comprenez Healthy Bowl (l’anglicisme n’est pas très québécois !) mais surtout un cookie à tomber. Le restaurant possède en effet un côté coffee shop avec une belle vitrine de douceurs à emporter !

MT05

Eggspectation – 5179 Chemin de la Côte-des-Neiges, Montréal, QC H3P 3E9, Canada
Je parle rarement de chaînes mais Eggspectation nous a permis de bruncher la semaine et rien que pour ça, le concept devrait s’exporter en France. Plus sérieusement, le menu ne blague pas ! En effet, entre les crêpes, pancakes, omelettes… il y a de quoi se composer un véritable festin et un véritable brunch à la canadienne à coup de grosses louches de sirop d’érable ! Miam !

MT06

Juliette et Chocolat – 3600 Boul St-Laurent, Montréal, QC H2X 2V4, Canada
Envie de faire une pause gourmande au milieu de votre shopping ? Je pense que l’adjectif pour qualifier à quel point la gourmandise est le maître mot de cette belle découverte, n’existe pas, tant c’est la folie des papilles chez Juliette et Chocolat !
Des gourmandises, milkshake, douceurs… bref tout est là pour faire une véritable overdose de chocolat…
C’est encore une fois une chaîne, mais c’est comme le Starbucks ou Le Pain Quotidien : un incontournable !

MT07

Les thés Davidstea – de partout à Montréal !!
Jamais deux sans trois, puisque c’est une nouvelle fois une chaîne que je vous partage. Mais idem, une excellente découverte ! Envie d’un peu de fraicheur, ou au contraire d’un bon thé bien chaud ? Davidstea propose une collection impressionnante de thé. Personnellement, nous avons testé le thé glacé, après une après-midi à se promener dans les rues de Montréal par un temps splendide, c’était exactement ce qu’il nous fallait. Les saveurs sont intenses, les mélanges originaux. Je regrette même de ne pas en avoir acheter sur place… (fort heureusement le shopping en ligne existe !!)

Accueil Lifestyles Voyages

Bordeaux & Alentours – Nos bonnes adresses

23 août 2017

J’en profite d’avoir un peu de temps pour mettre le blog à jour ! Et j’espère même pondre très rapidement quelques articles sur nos vacances à NYC, Mexique et Canada, qui remontent déjà à Mai (On peut mettre sur pause ?)
Nous avons récemment fait un petit séjour sur Bordeaux et avons profité pour visiter ses alentours (Cap Ferret, Arcachon…)
Bref, l’occasion de vous partager quelques bonnes adresses à tester !

 

Le White Garden – 5 allée Teinturin, 33970 Lège-Cap-Ferret

Ce petit séjour en Aquitaine a commencé à merveille avec un parfait déjeuner au White Garden. La terrasse y est très sympa avec sa jolie vue, mais le boulet en cloque avait besoin de fraicheur, donc c’est à l’intérieur qu’on a pu profiter de notre petit repas entre amis et sans regret parce que c’était au final un super compromis. L’intérieur est en effet très joliment décoré mais surtout c’est un espace semi-couvert donc on était protégé du soleil tout en profitant de la vue et du beau temps.

Une belle découverte gustative avec des prix très abordables vis à vos de la qualité des plats et de leur présentation (une quinzaine d’euro le plat) mais aussi une jolie sélection de vins. Les plats sont également originaux et copieux ! Pas assez de place pour un petit dessert mais à coup sûr, si je repasse dans le coin, j’irai manger au white Garden !

Un aperçu des plats ici : http://www.whitegarden.fr/#

bdx01

bdx02

BDX03

Le Hardi – 21 rue Saint-Rémi, 33000 Bordeaux

Un menu gourmand et composé de produits frais et savoureux pour seulement une dizaine d’euros ? Moi je dis oui ! L’ambiance est sympa, la déco aussi et sans y mettre les pieds on peut imaginer un snack rapide et pas très nourrissant. Grosse erreur ! En effet, le concept tourné autour du croque-monsieur est vraiment très sympa ! Un pain frais de boulanger, des produits locaux, des recettes originales, une béchamel à tomber… Je n’en dirai pas plus, il faut goûter pour comprendre !

Le Hardi propose peu de recettes, mais cela est un indicateur de fraicheur. Accompagné de chips maison ou d’une petite salade de crudité, on n’a pas regretté d’y avoir mis les pieds !

Le petit + : Le restaurant accueille un glacier dans l’entrée, enfin le terme « glacier » n’est pas tout à fait correct.

Je m’explique : vous avez déjà eu l’occasion de croiser sur Facebook ces vidéos de glaces réalisées sur des plaques refroidissantes puis roulées à la spatule ? Et bien c’est ça ! Perso, j’en avais croisé en Thaïlande et c’est la première fois du coup que j’en croise un en France. En plus d’être super sympa à regarder, les glaces sont relativement saines puisque qu’il s’agit de fruits congelés avec du lait (et puis des oreo, biscuits… pour les plus gourmands).

Retrouvez l’artisan du croque-monsieur sur Facebook : https://www.facebook.com/LE-HARDI-335274166871373/

BDX04

Arkose – Galerie Tatry, 170 Cours du Médoc, 33300 Bordeaux

Encore une belle découverte chez Arkose qui en plus d’avoir un concept très original (mur d’escalade, cours de yoga, de pilate et SPA) propose une cuisine saine et fraiche ! En effet, leur crédo n’est plus ni moins des plats entièrement fabriqués sur place, avec des produits frais livrés quotidiennement, issus d’une agriculture raisonnée, d’élevages respectueux des animaux, et, dans la mesure du possible, de boucles locales. Et en plus, cerise sur le gâteau : c’est super bon ! La carte des boissons est également très sympa, puisqu’également composée de boissons produites localement !

Horaires et cartes à découvrir ici : https://bordeaux.arkose.com/nos-restaurant-bar/

BDX06

BDX05

Mama Shelter – 19 Rue Poquelin Molière, 33000 Bordeaux

J’adore le Mama Shelter et dès qu’on a l’occasion de visiter une ville où il s’en trouve un (pas tant que ça d’ailleurs puisque : Paris, Lyon, Marseille et Bordeaux si je ne dis pas de bêtises ?) Je fais mon possible pour soit y dormir, soit y manger !

J’aime surtout le cadre et l’ambiance, les plats sont bien évidemment sympas et composés par Guy Savoie avec une carte qui se renouvelle au fil des saisons mais j’avoue que le décor y joue aussi beaucoup (le décor et le petit dej/brunch de fifou aussi)

Bref, je n’avais jamais eu l’occasion de réaliser que le Mama propose aussi une carte de pizzas… nouveauté depuis mon dernier passage ? Peut-être, quoi qu’il en soit, je n’ai pas résisté longtemps pour tester la Cocotte (Poulet et Gorgonzola = peut-être bien les deux choses salées que je préfère dans la vie ! ) : un régal !!

On aurait aimé manger sur le rooftop mais manque de bol, il pleuvait ce jour-là (tant pis, sur le rooftop ils ne servent pas les pizzas de toute façon… c’était un signe !)

Par contre, on a tenté naïvement d’aller boire un verre un soir sur le fameux rooftop… que dire à part : allez-y tôt ou bien pas du tout ! En effet, les places sont « chères » (dans le sens peu de places) et l’endroit plutôt bien apprécié visiblement !

Pour baver devant les cartes c’est ici : http://www.mamashelter.com/fr/bordeaux/restaurants

BDX07

BDX09

La Night Beach (à ne pas confondre avec La Night Bitch) – 2-5 Place de la Comédie, 33000 Bordeaux

Il s’agit tout simplement du rooftop de l’hôtel Intercontinental de Bordeaux. Un cadre plutôt sympa pour aller boire un dernier verre tout en profitant d’une jolie vue sur la ville ! Bien évidemment les cocktails ne sont pas donnés (17 euros le cocktail quand même !), mais ça vaut au moins le détour pour boire un petit verre de vin ou un pamplemousse frais comme moi ! (bah oui grossesse oblige).

Attention, il vous faudra peut-être un kit « starter bordelais » pour y aller : penser bien à mettre votre petit pull sur les épaules (humour !)

La carte soir ici : http://bordeaux.intercontinental.com/wp-content/uploads/2017/08/Carte-Soir-Night-Beach.pdf

Accueil Voyages

Notre périple en Thaïlande : Koh Tan

18 avril 2017

Koh Tan est une petite ile au sud de Koh Samui, sauvage et réputée pour être un très beau spot de snorkeling. Il ne nous en fallait pas plus pour avoir envie de partir à sa découverte. Nous avons donc rejoint le sud de Koh Samui en scooter afin de rencontrer des pêcheurs, susceptibles de nous conduire là-bas. La magie de la Thaïlande c’est de pouvoir vivre des aventures 100% locale, sans froufrou ni agence touristique qui casse l’ambiance en te faisant vivre le paradis à l’Européenne. Bien loin de notre délire. Nous, quand on voyage, on aime l’immersion. Peu importe si parfois on passe à côté de choses, si on ne comprend pas tout ce que dit notre guide improvisé. Avec ce genre de paysage, tes petits yeux suffisent amplement.

Nous avons donc convenu avec un pêcheur de partir en direction de Koh Tan, à bord de son embarcation typiquement thaï. Le kiff !

Le soleil tapait bien fort ce jour là et on est rentré un peu rouge (sans oublier les coups de soleil qu’on prend de manière traite sur le scooter) mais honnêtement, cette journée valait bien quelques rougeurs !

KT01

Arrivé à proximité de Koh Tan notre guide, nous a invité à profité un peu des poissons avec une petite sortie snorkeling. Une chose est sure, ça grouillait de monde en dessous, pour notre plus grand plaisir. Avec Damour on est, en effet, pas mal dans le délire plongée et snorkeling. On a tout les deux notre diplôme de plongée, certes on n’a pas pu en profiter sur Koh Tao à cause du temps, mais une chose est sûre, on reviendra en Thaïlande plongée parole de morue !

Ensuite, nous avons posé pied sur un sable tellement blanc qu’il en faisait mal aux yeux et nous avons profité d’une plage abandonnée en duo (bon on a aussi prié pour que le mec ne nous fasse pas un sale coup en se cassant sans nous ahah) Ce qu’il faut d’ailleurs savoir en Thaïlande, c’est que les locaux sont vraiment des gens biens. Bon tu restes à ses yeux un touriste, évidemment, et il te demandera toujours plus qu’à un local… mais honnêtement cela reste vraiment dérisoire comparé à une excursion partout ailleurs ! Mais au delà de ça, les thaïlandais croient dur comme fer au karma… ainsi, vis à vis de cette mentalité là, ils ne peuvent pas voler, ni même te faire un coup foireux, parce que cela implique derrière pour eux le revers de la médaille. Alors autant être cool, négocier mais pas trop et puis surtout (et peu importe qui t’as en face de toi) toujours respecter et remercier (même si t’as payé, ce n’est pas parce que tu paies que t’es le roi du monde hein).

KT02

Pour la petite anecdote, Damour a oublié ses lunettes de soleil dans une cabine d’essayage à Bangkok. Quand il est retourné les chercher 2h plus tard, le personnel les lui a rendu. Donc si un jour tu oublies un truc, saches que ce n’est pas une perte de temps de rebrousser chemin.

Pour en revenir à nos moutons, enfin à nos poissons plutôt, nous sommes rentrés et avons dégusté un bon repas (compris dans l’excursion en plus !) C’était très simple, mais un vrai moment pour se ressourcer en amoureux, loin de tout, dans la nature, entouré d’un paysage paradisiaque, rien de mieux pour faire du bien à son couple !

Et voilà, j’ai réussi ! J’ai enfin terminé notre fabuleux périple en Thaïlande ! Il m’aura fallu 10 mois quand même… un peu la honte j’avoue ! Mais maintenant que ce chapitre est enfin terminé, cela va laisser la place à d’autres destinations et aventures (dans le désordre : Amsterdam, Londres, Barcelone, Guadeloupe, Seychelles…)

KT03

Accueil Voyages

Notre périple en Thaïlande : Koh Samui

15 mars 2017

Ok les gars, il va sans doute neiger aujourd’hui ! Et oui, voici la suite de notre périple à Koh Samui cette fois, l’île sur laquelle nous sommes restés au final, le plus longtemps.

KS02

Nous avons choisi l’option la moins couteuse pour rejoindre Koh Samui de Koh Phi Phi (à l’opposé quoi) et ce n’était pas franchement l’idée du siècle. En effet, le voyage est assez long, voir trop long, et fait perdre une bonne journée dans les transports. A refaire, on opterait davantage pour un vol, même si c’est plus couteux, parce que les vols internes restent très abordables et permettent d’économiser du temps afin de profiter au maximum.
Ainsi nous avons pris un bateau pour revenir sur les terres, un bus pour traverser le pays et enfin un autre bateau pour rejoindre cette nouvelle île. Nous sommes arrivés le soir, avec un jour d’avance sur nos prévisions, nous avons donc dû réserver un petit hôtel pour faire la transition avant d’avoir les clés de notre super AirBnB.

Nous avons réservé au Weekender, plutôt basique mais très propre avec une literie pas si mauvaise. Nous avons également, dès notre arrivée, loué des scooters afin d’avoir le plus d’autonomie possible.

Ainsi, après avoir passé la journée dans les transports, même s’il faisait déjà nuit, on n’a pas su résister à l’envie de partir découvrir l’île en scooter. L’occasion d’aller manger autre chose que de la nourriture Thaï (oui c’est bon mais à force ça lasse) Nous nous sommes arrêter sur Chaweng à Pasta House, une très bonne adresse tenue par un français.

KS01

Le lendemain, on avait enfin les clés de notre super AirBnB, un magnifique appartement de deux chambres à moins de 30 euros la nuit (à diviser par 4 du coup) dans un complexe avec une superbe piscine : le top du top ! Je vous recommande vraiment ce bon plan (si vous envisagez des scooters par contre). Nous sommes donc restés 4 nuits supplémentaires sur place. Le temps de déguster un super petit déjeuner à La Fabrique mais aussi d’aller piquer une tête à Crystal Bay, l’une des plus belles plages de l’île. De boire un verre au Gekoh Bar et de profiter par la même occasion de la splendide vue dans la piscine à débordement avant d’aller voir Big Buddha au Wat Phra Yai sous le soleil couchant.

KS08

KS03

Comme nous étions un dimanche sur place, nous avons également pu aller bruncher au Nikki Beach et découvrir la folie des Indiens qui nous faisait littéralement un remake de la chanson Champagne Shower au milieu de la piscine. Nous en avons aussi profité pour découvrir le marché de Chaweng, une véritable immersion aux saveurs épicées où tu peux manger absolument tout ce que tu veux : sushis, insectes, gourmandises (notamment les fameuses glaces en mode copeaux de glace, réalisées sur des plaques refroidissantes).

KS04

KS05

Le soir à Koh Samui, il y a de nombreux bars le long de la plage, c’est super mignon et très agréable d’y savourer une Chang ou Singha pour les amateurs de bière, plutôt un Mango Shake pour ma part, les pieds dans le sable, à la lueur des bougies afin d’admirer un Fire Show (à voir absolument, en particulier celui du Ark Bar ou bien à Fisherman Village)

Nous avons profité d’être à Koh Samui pour faire deux excursions, une à Koh Tan et une autre à Koh Toa que nous avons dû écourter pour rentrer à Koh Samui. Je vous en dirai plus à ce sujet dans un autre article.

Lors de notre retour sur Koh Samui, nous avons logé deux nuits au Novotel, nous avions une chambre de plus de 50m2 assez incroyable, pour un rapport qualité/prix assez incroyable également !

KS10

Le temps étant moins clément et moins lumineux, nous sommes donc plutôt partis à la découverte de l’île, lors d’une grande balade en scooter dans le centre, plus sauvage. L’occasion d’en prendre pleins les yeux en accédant à des point of view de malade ou d’aller voir Khun Si Waterfall. Grosse déception pour notre part, en juin, les Waterfall était plutôt sans-water-fall. Ou encore d’aller au Hin Ta Hin Yai découvrir LA curiosité de l’île (je vous laisse regarder sur Google pourquoi) en profiter au passage pour déguster des fruits secs trop canon et enfin se faire baptiser au Wat Khunaram à côté du moine momifié. Un super souvenir ! A la base on avait pas spécialement envie de faire ça car on trouve que c’est un peu trop touristique, mais on s’est retrouvé piégé par un moine trop choupinou qui nous a fait trop craquer à vouloir faire une mini-cérémonie -qui ne ressemblait pas du tout à une cérémonie-, en anglais.

KS11

KS12

La suite de l’aventure à Koh Tan, où nous avons passé une journée de rêve sur une plage rien qu’à nous !

Accueil Voyages

Notre périple en Thaïlande : Koh Phi Phi

10 mars 2017

3 mois pour la suite… #nocomment

J’ai envie de dire qu’il y a quand même des progrès et que peut-être même que vous aurez la fin du périple avant mon prochain périple en mai #hope.
Ce qui est complètement con, c’est surtout que ça commence à être moins frais. Non mais la prochaine fois promis, limite j’écris sur le chemin du retour.

Bref, suite à Bangkok et Chiang Mai, nous avons quitté les terres direction les îles, afin de découvrir encore un décor totalement différent à base de sable fin blanc et d’eau turquoise.
Ainsi, nous avons pris un vol direction Krabi. A la base on avait plus ou moins imaginé y rester une journée car apparemment c’est top (James Bond !) mais le destin en a décidé autrement : il faisait en effet un temps vraiment sale (genre pluie tropicale de fou) du coup pas patient pour un sous on a décidé de partir directement en direction de Kho Phi Phi.

KPP01

Nous avons réservé un hôtel sur le chemin. Ce qu’il faut savoir, c’est qu’à Koh Phi Phi, comme c’est une petite île et que la demande est forte, les hôtels sont moins bon marché et les tarifs restent assez élevés face aux prestations proposées.
Nous avons sélectionné un hôtel un peu sur les hauteurs de l’île, pour éviter le tarif « seafront » et très basique (tout est basique comparé à l’hôtel de Bangkok, forcément.)

Dès notre arrivée, nous sommes partis en mode randonnée sur les hauteurs de l’île. En effet, tout en haut de la partie principale, il y a un point of view carrément splendide, qui permet d’avoir une vue plongeante sur la baie très fine reliant les deux parties de l’île. Un spectacle à couper le souffle. Pris dans la lancée, nous en avons profité pour poursuivre la randonnée et découvrir le côté plus sauvage de l’île.
Petit conseil, si vous avez envie de faire la même randonnée : évitez de partir trop tard dans l’après-midi car le soleil se couche tout de même relativement tôt, et on a dû speeder pour ne pas rentrer dans le noir (ça m’a couté un orteil… oui oui spécialiste des randonnées en tongs, c’est pas comme s’il m’était arrivé la même aventure en Guadeloupe)
Autre conseil, usez et abusez de répulsif anti-moustique, car tout une partie est dans la jungle, le soleil a du mal à se faire une place entre les branches des arbres et c’est donc le territoire favori des moustiques.

KPP03
KPP02

Nous avons également profité de notre séjour à Koh Phi Phi pour faire une excursion en bateau. Alors là, pour trouver un navire le choix est large. En gros vous avez qu’à vous promener en ville, après c’est comme tout, il faut négocier. Perso, nous avons négocier directement avec l’accueil de notre hôtel, qui nous a déniché un chauffeur perso. On avait donc une barque typiquement thaïlandaise rien que pour nous. Nous avons ainsi pu découvrir Maya Bay (La Plage avec Léo Di Caprio) ou encore Monkey Beach, la plage aux singes avant de terminer par un peu de snorkelling dans une eau à la couleur envoutante.

KPP05

KPP04

Durant les quelques jours passés à Koh Phi Phi, nous avons également passé le cap tatouage ! Ce n’était pas vraiment prévu à la base. J’y réfléchissais plus ou moins sérieusement. J’avais quelques idées en tête mais je ne savais pas si j’aurai le courage d’aller jusqu’au bout. Nous sommes partis à 4 pour faire notre périple, et mon amie, elle, était carrément en phase avec l’idée de passer le pas. Nous l’avons donc suivi un soir. Elle avait repéré un salon de tatouages qui était réputé pour être le meilleur de Koh Phi Phi (en même temps vu la taille de Koh Phi Phi ahah). Nos tatouages ne sont pas parfaits, parce que réalisé au bambou ce qui est bien moins précis qu’à la machine, mais c’est une super expérience et aventure qu’on a désormais tous gravé dans la peau.

KPP07

KPP06

Nous n’avons pas trainé à Koh Phi Phi, la tempête qu’on avait croisé à Krabi a fini par nous rejoindre, du coup après deux nuits et malgré nos envies de plonger (ce qui devenait plus difficile forcément) nous avons décidé de partir pour Koh Samui.

Sinon en vrac, voici les bonnes adresses testées sur place :

  • Se balader le soir dans les rue de Koh Phi Phi pour manger ce qu’ils appellent des Pancakes (une sorte de pâte qu’ils étalent et garnissent de bananes et chocolat sur une plaque à crêpes)
  • Boire un Mango Shake (de la mangue fraiche mixée avec de la glace pillée) = TUERIE
  • Prendre un petit dej de fou au Mango Garden
  • Manger indien au Papaya (et regarder les chats kiffer être dans le frigo #weird)
  • Un Pad Thai à tomber

KPP8

Accueil Voyages

Notre périple en Thaïlande : Bangkok

2 août 2016

Comme promis sur Instagram, je me lance enfin dans la rédaction de notre super périple en Thaïlande, en espérant pouvoir en aiguiller certains dans la préparation de leur propre futur voyage, ou simplement pour finir de convaincre ceux qui hésiteraient encore un peu.

J’ai eu du mal à organiser mes idées, ainsi je vais pas être hyper originale et simplement découper le périple par villes, afin d’éviter que les articles soient beaucoup trop longs et indigestes. Je pense que vous vous en foutez de savoir tous dans les moindres détails, l’idée est d’avoir cette ligne directrice, de savoir concrètement ce que vous pouvez faire de sympa dans chacune de ces villes, toutes belles à leur façon et ayant toutes leurs particularités.

Si je devais d’ailleurs résumer la Thaïlande, je dirais que c’est ce mélange là qui m’a séduite : le fait de trouver dans le même pays des paysages et ambiances différentes, que ce soit l’aspect très urbain de Bangkok, le côté sauvage des terres de Chiang Mai ou encore les îles aux panoramas paradisiaques telles que Koh Phi Phi ou Koh Tao… Cumuler le tout sur 15 jours ou 3 semaines, il y a pas plus dépaysant, croyez-moi !

Ainsi, le périple commence par Bangkok, où nous avons passé concrètement une journée en arrivant et une autre avant de quitter le pays. Après nos longs vols, nous avions décidé de prendre un hôtel sympathique, histoire de bien attaquer ces vacances et de recharger les batteries avant l’aventure. Ainsi nous avons séjourné dans un hôtel vraiment splendide, une merveilles, un peu excentré mais vraiment canon. Il s’agit de l’hôtel AVANI. Un hôtel tout beau tout neuf puisqu’il a ouvert l’an passé. Son gros point fort : une superbe piscine en rooftop ! Il est certes excentré, mais met à disposition une navette fluviale gratuite qui permet de rejoindre le centre (attention cependant aux horaires le soir) mais toujours la possibilité de rentrer facilement à l’aide des nombreux taxis (attention, négocier le prix ou alors imposer au chauffeur qu’il allume le meter) et Tuk-Tuk… (tout est une question de négociation). Attention également à la circulation qui est très dense ! (Notamment si vous vous dirigez vers l’aéroport, prenez beaucoup de marge !)

bgkk4

bgkk5

bgkk6

Parmi les restaurants que nous avons fait, je n’en retiendrai uniquement un : Tealicious. Le restaurant ne paie pas de mine, caché dans une ruelle, mais l’accueil y est top. Tenu par un anglais qui va prendre le temps de vous expliquer absolument toute la carte. Nous n’avons pas été déçus de nos choix, par contre il ne faut pas être hyper pressé, l’attente est assez (trop) longue. L’occasion pour ma part de tester le Pineapple Fried Rices et de gouter LE dessert Thai par excellence. Je dis ça parce que là-bas, ils ont clairement moins le bec sucré que chez nous, du moins pas pendant les repas. Et de nombreux restaurants ne proposent même pas de desserts mis à part celui là : Mango Sticky Rice… et croyez-moi, pas besoin d’avoir du choix quand on a un dessert aussi canon !! Une mangue fraiche au goût inconnu chez nous, accompagnée d’un riz gluant chaud, au lait de coco, le tout agrémenté de noix de cajou (j’espère que je vous ai mis l’eau à la bouche car perso, rien de l’écrire et de me souvenir de cette tuerie, je bave !)

bgkk

Côté visites, il était hors de question de passer par Bangkok sans aller voir le temple du Bouddha Couché (Wat Pho). C’était personnellement le premier temple (purement asiat) que je voyais de ma vie et que dire à part que c’est impressionnant (en particulier celui là, puisque le Bouddha couché en question est juste énorme !). Dans les bonnes choses à savoir, prévoyez toujours de quoi vous couvrir les jambes et les épaules, par respect en premier lieu et surtout pour ne pas qu’on vous refuse l’entrée (certains temples sont moins contrôlés, mais j’insiste sur le fait de jouer le jeu… de 1/ parce que le respect c’est essentiel et de 2/ parce qu’autant vivre l’expérience pleinement en se pliant aux mêmes règles que les locaux).

bgkk2

Côté Shopping, nous sommes allés à l’impressionnant MBK, un centre commercial complètement démesuré où tu peux absolument tout acheter, autant de la contrefaçon que du vrai, autant des fringues que de la nourriture ou des meubles et du Hi-Tech… Nous en avons profité pour acheter une carte Sim sur place, valable 1 mois pour environ 10 euros, qui nous permettait d’avoir 30 min d’appel au cas où on se perdait mais surtout de la 3G n’importe où en no limit. Concernant les imitations (pour ne pas dire contrefaçon), personnellement je ne me suis pas laissée tenter. Si vous êtes exigeante comme moi, vous ne trouverez pas votre bonheur… Cela reste cheap. (Ce n’est que mon avis très perso).

Si vous êtes un peu plus roots, préférez Chinatown et vous serez directement embarqué dans une ambiance folle. Un mélange d’épices dans l’air, la foule qui s’affaire… Tout est également cheap, on visite ce quartier pour s’imprégner de l’univers avant toute chose, puisqu’on est davantage sur du shop « grossiste ». Nous avons tout de même réussi à trouver une balance à l’ancienne dans un petit store spécialisé, un beau souvenir qui trône désormais dans notre cuisine.

bgkk3

Le second hôtel que nous testé (pour le retour) est l’hôtel Ibis Sathorn, pratique car à proximité de l’aéroport. l’hôtel répond aux critères Ibis, donc c’est propre, la literie est pas mal. Niveau tarif, c’est correct, puisqu’on est sur du 1700 Baht la nuit petit déj compris. Petit bémol tout de même car on a eu quelques galère avec l’eau chaude et le petit dej est franchement pas terrible (fruits sans gout, pas beaucoup de choix…).